mardi 26 juin 2012

Enfernité

Enfernité, de Brodi Ashton

Enfernité… un monde parallèle dont les habitants, les Enfernautes, se nourrissent du désespoir des humains. Un monde où Nikki a vécu et qui l’a vidée de ses émotions.
Maintenant Nikki a six mois devant elle. Six mois pour choisir entre une vie mortelle, sur Terre, auprès de Jack, et l’immortalité en Enfernité aux côtés du sombre et ténébreux Cole. Un choix pas si évident que ça…

  • Mon avis :
J'ai lu tellement de critiques élogieuses que je m'attendais à un roman génial. Au final, j'ai passé un très bon moment, mais il m'a manqué le petit truc en plus pour en faire un véritable coup de coeur.

Nikki revient sur Terre (ou la Surface) après avoir passé un siècle en Enfernité aux côtés de Cole. Ce retour ne sera pas sans conséquences : elle n'a que 6 mois d'espérance de vie et à la fin de ce temps imparti, les Tunnels reviendront la chercher.

Au départ, nous ne savons presque rien de Nikki, de son histoire. On arrive un peu "comme un cheveu sur la soupe" et l'auteure nous distille ici et là des éléments de réponse. Tout arrive au fil des pages.
La narration alterne entre le passé (avant le Festin) et ce qui se passe actuellement, une fois que Nikki est revenue d'Enfernité. C'est un très bon moyen pour tenir en haleine le lecteur ;)
Le compte à rebours est aussi une méthode efficace pour mettre un peu de pression dans le récit. On veut à tout prix savoir ce qu'il va se passer pour Nikki. Si bien que j'ai lu ce livre en très peu de temps, presque en une seule soirée.

Nous ne sommes pas vraiment dans un triangle amoureux, au sens strict du terme, comme nous l'annonce la quatrième de couverture. Au final, je trouve que c'est une bonne surprise et cela rend l'histoire encore plus intéressante. Nikki n'est pas amoureuse de Cole, son attraction est purement magique, voire même "mécanique" et c'est là dessus qu'elle va tenter de travailler tout au long du récit. Elle veut absolument se détacher de lui.
Certains points sont assez peu développés et j'ai trouvé ça dommage. Par exemple j'ai trouvé bizarre que le père de Nikki ne pose pas plus de question que ça à sa fille sur sa disparition. Ce n'est tout de même pas anodin. Il en va de même pour le temps que Nikki veut passer avec sa famille, on ne voit pas assez de ces moments là. Elle reste très enfermée dans sa bulle.

Concernant les personnages, il est vrai que l'intrigue est très centrée sur les trois principaux : Nikki, Cole et Jack.
Nikki est une jeune fille de 17 ans, très introvertie, qui a beaucoup souffert, jusqu'à en arriver à faire le choix d'aller en Enfernité pour anéantir sa douleur. A son retour sur Terre, en Surface, elle compte utiliser ses 6 mois qu'il lui reste à vivre pour faire ses adieux à ses proches (son père et son petit frère). Cependant ses sentiments envers Jack ne font qu'accroître, et son séjour en Enfernité n'est pas sans conséquences pour ses émotions et sa personnalité.
Cole est un jeune homme mystérieux, mais qui ne m'a pas séduite du tout. Son personnage est pour moi le "méchant" de l'histoire, celui à éviter à tout prix. Je pense qu'il est simplement égoïste et n'a pas vraiment de sentiments pour Nikki. Il ne voit en elle qu'un moyen d'arriver à ses fins. Peut être la suite me surprendra-t-elle ?
Jack est un personnage charmant, bien qu'un peu trop lisse par moment. Jusqu'aux trois quarts du récit il se laisse un peu porter par tout cela ,et devient véritablement acteur du roman dans les derniers chapitres.
J'ai été très touchée par Mary, la "petite vieille" de la soupe populaire.

La plume de Brodi Ashton est très plaisante et elle nous embarque aisément dans son univers particulier. Le mythe de Orphée et Eurydice est très bien revisité. Il en va de même pour Perséphone et Hadès, ainsi que Isis et Osiris.  
« Enfernité » est un roman qui mêle mythologies anciennes à la vie actuelle, et l'auteure le fait avec brio.
Je n'ai pas été surprise par la fin car je m'y attendais un peu, mais j'ai tout de même hâte de lire la suite !


Vous pouvez lire le début du roman sur le site des éditions Milan.


3 commentaires:

  1. Il me fait envie depuis sa sortie, je craquerais si je le trouve en occasion >.<

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air génial ! Et la couverture est trop jolie :D

    RépondreSupprimer