mercredi 6 juin 2012

Le journal de Katie Sutton

Le journal de Katie Sutton ou Comment gérer ses parents sans peine
de Jenny Smith
chez [-Nathan jeunesse-]

Katie Sutton, treize ans, experte mondiale du comportement des Adultes, décide d'écrire un guide (à travers son journal) qui permettra à tous les adolescents de faire fonctionner leur Adulte.
Tout va très bien pour Katie jusqu'au jour où sa mère subit une panne majeure: elle a un petit-ami !
Katie doit réparer tout ça, mais aussi s'occuper d'elle, car si elle excelle dans le fonctionnement des adultes, elle possède quelques lacunes dans son propre fonctionnement...

  • Mon avis :
- « Le journal de Katie Sutton » est pour moi un vrai coup de coeur ! En voilà un livre jeunesse qui sort de l'ordinaire ;-)

- Katie Sutton est une jeune fille de 13 ans, une "chipie calculatrice" comme elle le dit si bien. Elle nous offre ici un guide pour apprendre à gérer son Adulte, et pas seulement ses parents. Katie vie avec sa mère, sa soeur Mandy et son frère Jack. Leur papa est décédé il y a quelques années. Une très grande (que dis-je, une gigantesque) famille entoure Katie. En effet, elle est cernée par eux puisqu'ils vivent tous dans la même ville, à Brindleton. Ce guide et les analyses de Katie se révèlent donc indispensables pour elle, afin de ne pas trop se laisser envahir par les adultes.

- Selon Katie, les adultes fonctionnent par "mode". Elle nous explique ainsi quoi faire quand l'adulte est "en mode râleur" , "en mode furieux" ou "en mode amoureux". J'ai beaucoup souris et ris face à ces diverses définitions et les situations prises en exemple. Ses certitudes vont être un peu chamboulées et sa mère subira des "dysfonctionnements" lorsque le petit ami de celle-ci, Stuart, prendra une plus grande place dans la vie de la famille. C'est là que l'on s’aperçoit que ce livre-journal intime n'est pas qu'un guide rigolo : il y a un réel fil conducteur, plus profond.
J'ai été très touchée par tous les moments où Katie nous parle de son papa, j'en avais même la larme à l'oeil.

- Les personnages m'ont vraiment tous plu. Entre le petit frère de 8 ans qui n'en rate pas une et a tendance à dire ce qui lui passe par la tête (la tante Julie qui a des fesses épiques lol) ; la mamie grognon un brin reloue ; la tante célibataire en mal d'amour qui fait des rencontres pourries sur le net... On a de quoi rigoler !
Katie est drôle, attachante, intelligente et passer 5 mois "dans sa vie" c’était que du bonheur.

-  La dernière page lue, j'étais triste que ce soit déjà fini. Bref, « Le journal de Katie Sutton » c'est frais, c'est drôle, c'est tout ce qu'il vous faut pour cet été ! Vous pouvez feuilleter les 25 premières pages du livre par là.

- Deux petits extraits :
« Triste mais vrai :
Un week-end est un petit voyage de deux, trois voire quatre jours pour Adultes, où ils font l'amour.
Je suis au courant de cette triste réalité parce que j'ai vu le film "Le journal de Bridget Jones". Je l'ai même regardé avec maman. Et la voilà qui se vante d'en prévoir un, de week-end, devant ses propres enfants. C'est comme si elle s'était pour nous annoncer : "J'ai un scoop ! Stuart et moi, on part pour un long week-end de sexe!" »

« Le mode Je le verrais bien à poil est celui sur lequel sont les Adultes quand ils craquent à mort sur quelqu'un, une star, de préférence, mais ça peut aussi être une personne de la vraie vie. "Je le verrais bien à poil", ça veut dire que quelqu'un nous plaît tellement qu'on aimerait bien le voir tout nu. Je trouve ça super vulgaire. C'est un mode TOTALEMENT RÉPUGNANT, qui ne devrait en aucun cas être encouragé. »


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire