vendredi 27 juillet 2012

La quête oubliée des Celtes

La quête oubliée des Celtes, tome 1 : Armor
de Sébastien Garnier

Conlaï est un jeune orphelin, dans la belle Armorique d'autrefois, dont le destin bascule le jour où un druide venu du nord lui révèle le secret de ses origines.C'est ainsi qu'il se retrouvera au coeur d'une épopée fantastique, poursuivi par les sbires et les terribles sortilèges du seigneur des ténèbres.

  • Mon avis :
C'est avec un grand enthousiasme que j'ai commencé cette lecture. Cependant, passé la centaine de pages, mon enthousiasme est vite retombé.

Conlai est un jeune homme orphelin, qui a été recueilli dans un village de Bretagne. Un jour un druide du nom de Mog Ruith et le Chevalier Aengus viennent chercher Conlai. Il est le descendant de Cuchulainn et lui seul peut vaincre le Seigneur des Ténèbres. Il a la vie du monde entre ses mains, en effet quelqu'un a ouvert le passage vers l’autre-monde et les démons affluent. Le druide, le chevalier ainsi qu'un guerrier de son village et deux amis ; prennent la route pour emmener Conlai dans les Terres du Nord.

L'histoire annoncée en quatrième de couverture est certes banale, mais je m'attendais tout de même à un livre Fantasy bien plus palpitant. J'espérais un voyage passionnant, semé d'embûches... un récit épique en somme ! Hé bien non, l'histoire reste désespérément plate. J'ai eu du mal à terminer ce livre, je me suis ennuyée.
On termine le récit avec autant de questions sans réponses qu'au début. De plus, le voyage de Conlai et ses compagnons vers les Terres du Nord n'est pas achevé au bout des (presque) 500 pages.C'est long !

Les personnages sont assez éclectiques, mais je n'ai pas été spécialement séduite par eux. Le héros ne se détache pas du lot, il subit les évènements sans se poser de questions. Conlai reste en retrait et menace de se suicider dès la première difficulté. Ce n'est pas vraiment ce que j'appelle un vrai héros de Fantasy, ni même un héros qui s'ignore.
Le seul personnage que j'ai apprécié est Groth, le Korrigan (un nain, un gnome ou un lutin, selon l'appellation dans le livre). J'ai aimé le voir découvrir les us et coutumes des humains qu'il accompagne, de ceux qu'il rencontre dans diverses Cités.

Beaucoup de longues descriptions ralentissent le récit et ne permettent pourtant pas de s'imprégner du monde breton et de ses légendes. Je n'ai pas été transportée, la magie n'a pas opérée.
Sinon l'écriture en elle même n'est pas mauvaise, cependant je ne lui trouve rien de particulier.

En somme, j'attendais beaucoup de ce livre et au final je suis déçue. J'espérais un voyage au coeur du monde Celte bien plus prenant, et une quête épique. Dommage.


  • Challenge :
"Challenge Faërie" : 5 livres lus /10
Image hébergée par servimg.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire