dimanche 30 septembre 2012

L'échange

L'échange
de Brenna Yovanoff

Mackie Doyle donnerait n'importe quoi pour avoir une vie normale, jouer à la basse et passer du temps avec la fille solitaire aux yeux pailletés. Mais la petite ville de Gentry cache de sombres secrets. Il y a seize ans, Mackie a été échangé contre un nouveau-né : il est un "remplaçant". Il vient en fait d'un monde terrifiant où d'obscurs tunnels côtoient les eaux noires et pestilentielles. Lorsque ceux qu'il aime sont menacés, Mackie n'a pas le choix : il doit affronter les créatures des entrailles de Gentry. Un combat à mort pour trouver enfin sa place, dans notre monde... ou dans le leur.

  • Mon avis :

Mackie Doyle est un adolescent de seize ans mal dans sa peau. Il a été échangé à la naissance avec le vrai Mackie. Lui vient d'un autre monde, peuplé de créatures étranges et qui relèvent du folklore. Pourtant, tout le monde dans la ville de Gentry fait semblant de ne pas être au courant de telles pratiques.
La mort de Natalie, une petite fille de la ville, va l'amener à se poser beaucoup de questions et à chercher les réponses.

Le postulat de départ de « L'échange » est vraiment très original, l'ambiance sombre et glauque est au rendez-vous. Cependant, l'histoire n'est pas assez approfondie et souvent confuse.
Les cent cinquante premières pages sont vraiment très longues et j'ai peiné à me plonger dans le roman. À vrai dire, je crois que je n'ai pas vraiment réussi à le faire. Avec la deuxième partie, l'auteure entre un peu plus dans le vif du sujet et nous parle enfin de ce fameux Pacte passé entre les habitants de Gentry et les créatures obscures qui hantent les souterrains de la ville. Malgré tout, le récit manque de limpidité, le tout reste un peu flou et nébuleux. De plus, j'ai trouvé la fin du roman trop facile et assez brouillon.
Ce roman avait un très bon potentiel avec son histoire originale et son ambiance lugubre, c'est vraiment dommage que tout ça ne soit pas assez approfondi.

Je n'ai ressenti aucune connexion avec les protagonistes, que ce soit avec Mackie ou les personnages secondaires.
Mackie est un jeune homme discret, réservé et a tendance à souvent se plaindre. Il sait qu'il a été échangé à la naissance et il en souffre, tant émotionnellement que physiquement. En effet, il ne supporte pas le sang, le fer, l'acier, les terres consacrées... Tout cela l'affaiblit et le rend malade, jusqu'à un point inimaginable d'ailleurs. Mackie a clairement conscience de ne pas être comme les autres membres de sa famille (ses parents, sa soeur Emma) ou ses amis. Cependant, tout le monde agit comme si de rien n'était.
Les réflexions personnelles de Mackie sont assez répétitives. Il se demande au moins deux ou trois fois par chapitre pourquoi les habitants de la ville de Gentry vivent avec des œillères et ne parlent jamais de leur pacte passé avec La Dame (sans pour autant passer à l'action, et exiger des réponses). En fait, il se lamente une bonne partie du roman.
Les créatures dangereuses de l'histoire ne m'ont pas vraiment convaincue (Morrigane, la Dame, le Coupeur...). Le mystère qui les entoure est intéressant, néanmoins, une fois que j'ai fait leur connaissance, je n'ai pas été captivée.
La relation entre Mackie et Tate est trop précipitée pour avoir un quelconque réalisme. Ils vont se rapprocher avec la mort mystérieuse de Natalie, la petite soeur de Tate, mais je n'ai pas vu l'intérêt de transformer cette connexion en relation de couple.

Le roman est bien écrit, le style est simple et plutôt agréable (excepté le manque de négation par moment). Toutefois, je n'ai pas été particulièrement transportée par la plume de l'auteure, qui reste trop en surface et n'explique pas assez de choses sur son univers.

Pour conclure, « L'échange » était, à mon sens, un roman plein de promesses avec un univers prenant. Cependant, je n'ai pas accroché à l'histoire trop nébuleuse ni aux personnages. Malgré tout, je ne doute pas que le roman saura trouver son lectorat.

Livre lu pour :

1 commentaire:

  1. Décidément, la majorité des gens disent la même chose. Quel dommage ! L'histoire avait l'air tellement sympa. :/

    RépondreSupprimer