lundi 17 décembre 2012

La règle de Seth

La règle de Seth
de Hervé Jubert

Face à Seth, Luther, le meilleur flic de France, semble le seul à pouvoir l'arrêter. A la tête de son équipe et en compagnie d'un jeune journaliste, il doit lutter avec des moyens qui paraissent dérisoires. Surtout après que Seth ait perpétré l'attentat le plus sanglant que Paris ait connu ! Dans un monde légèrement futuriste et alternatif à l'équilibre précaire et où rode l'épidémie du sommeil noir le combat sera sans merci.

  • Mon avis :
« La règle de Seth » est un roman jeunesse qui sort du lot ! Ce roman policier, où le thriller et le fantastique s'entremêlent, a tout pour rendre accro.

Luther, le meilleur flic de l’hexagone, a arrêté Seth il y a deux ans. Il a été reconnu coupable de plus de cent vingt-cinq assassinats. Lors d'un transfert en hélicoptère, Seth réussi à s'échapper, laissant seulement Luther en vie, comme pour le narguer.
La cinquième plus grosse fortune de France, Carl Roche, est assassiné. Ce meurtre est signé d'un sept d'atout, la carte de visite de Seth. Il redevient sans tarder l'ennemi public numéro un, et Luther se remet aux trousses de Seth. Il en va de même pour Michel Valogne, un jeune journaliste qui a écrit bon nombre d'articles sur Seth.
Luther pense que ces assassinats des plus riches de France sont l'oeuvre d'un copy-cat. Pour prouver sa cruauté et sa supériorité, Seth provoque un attentat gigantesque en plein Paris. Il provoque ainsi une vraie mini apocalypse, faisant des milliers de victimes.

L'univers créé d'Hervé Jubert est captivant. Il nous présente notre monde actuel dans une version améliorée, un brin futuriste. Le peuple du monde entier est touché par une maladie appelée "le sommeil noir" et qui fait des tonnes de victimes. A chaque pleine lune, des millions de personnes tombent dans une sorte de coma, en état de mort cérébrale. De quoi faire froid dans le dos.

Les rebondissements de l'enquête sont bien menés. J'ai deviné certaines révélations un peu avant la fin, mais cela n'a pas gâché mon plaisir. J'ai beaucoup aimé les personnages, et mon coup de coeur va à Seth. Que voulez-vous, j'adore les méchants !

Seth est un personnage que l'on aime détester. C'est un assassin pur et dur, sans aucuns états d'âme. A l'image de la divinité Égyptienne, il sème le chaos sur son passage. Et le pire, c'est qu'il prévient ! Malgré tout, personne ne parvient à le stopper...
Seth est méchant, c'est viscéral, mais il n'est pas pour autant solitaire. Il a même des amies. Il est aidé dans la vie de tous les jours par Gogo, une septuagénaire anciennement pensionnaire d'un asile, et Florence Kraven, son amante.  

La plume d'Hervé Jubert est fluide et addictive. Pour preuve, j'ai lu ce livre en une soirée (mes yeux ne me remercient pas, mon quota de sommeil non plus !). La rumeur dit qu'il s'agit d'une trilogie, j'ai hâte d'en savoir plus !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire