mardi 28 mai 2013

Darcy dans l'âme

Couverture Darcy dans l'âme 
Darcy dans l'âme
d'Elizabeth Aston
Editeur : Milady romance
Collection : Pemberley
Broché : 517 pages
Prix : 8,70 € 

Après avoir été désavouée par sa famille, Cassandra Darcy lutte pour vivre de sa peinture à Londres. Pourtant, se faire un nom devient rapidement le cadet de ses soucis, car elle se retrouve en possession de lettres compromettantes pour l’épouse du prince régent. Ce dernier, prêt à tout pour récupérer ces missives, requiert les services du cousin de Cassandra, Horatio Darcy. Lorsque les recherches de Horatio le mènent tout droit à Cassandra, il désapprouve son style de vie puis, peu à peu, en apprécie les charmes… Mais, cette idylle naissante se heurte aux préjugés et à un certain lord Usborne, qui désire obtenir les faveurs de la jeune femme.

  • Mon avis :
J'avais adoré Les aventures de Miss Alethea Darcy de la même auteure, c'était donc avec grand enthousiasme que j'ai commencé cette lecture.

Cassandra Darcy est la fille d'Anne de Bourgh (souvenez-vous, la fille de la méchante lady Catherine) et de Thaddeus Darcy. Suite à un malentendu qui nuit à sa réputation, elle écoute son coeur et fuit avec James Eyre, un Marine. Cependant, la lune de miel s'arrête lorsque Cassandra découvre que son cher et tendre n'est avec elle que pour l'argent. Elle refuse de l'épouser et se retrouve alors en fâcheuse position : bannie car elle a salit le nom des Darcy, et sans le sou. Horatio Darcy, un cousin éloigné, est envoyé par le beau père de Cassandra pour la raisonner. Celle-ci n'en fait qu'à sa tête et décide de s'en sortir toute seule. C'est alors qu'elle rencontre Mrs Nettleton, une dame charmante qui se propose de lui louer une chambre. Commencent alors les ennuis à répétition pour Cassandra.

J'ai aimé suivre les aventures de Cassandra. C'est un personnage touchant et les pages se sont tournées plutôt facilement : j'avais envie de savoir comment elle allait s'en sortir. La ville de Londres nous apparaît comme sombre, assez glauque et remplis de gens intéressés. L'auteure y dépeint des personnages avides de pouvoir ou d'argent (ou les même les deux), souvent pervers et pratiquement à chaque fois détestables. J'ai trouvé cela vraiment dommage. Seule Camilla Darcy (une des filles d'Elizabeth et Darcy) ainsi que la femme de chambre Petifer sortent un peu du lot, elle ont le coeur sur la main et font tout pour aider Cassandra.

La romance entre Cassandra et Horatio arrive comme un cheveu sur la soupe, en toute fin du récit. De plus, cette relation entre cousins, même éloignés, m'a mise mal à l'aise. Au final, j'étais "contente" de voir que celle-ci n'occupait pas le centre du roman.
Les intrigues parallèles à celle sur la vie de Cassandra sont intéressantes, bien que trop "faciles" et irréalistes tant tout est trop commode. Le dénouement de toute l'histoire est précipité en fin d'ouvrage, c'est dommage.

Pour conclure, dans l'ensemble j'ai passé un moment plutôt agréable. Je dois toutefois avouer que j'ai été un peu déçue par certains points de l'intrigue et un peu gênée par la romance.

Livre lu pour :

1 commentaire:

  1. Tu me donne envie de le lire tient, en plus je ne savais pas exactement de quoi il parlait ^^ Je t'avoue que les relations entre cousins ne me choque parce que j'en connais quelques un qui se sont marier, mais ça m'écoeur un peu quand même ^^

    RépondreSupprimer