lundi 6 mai 2013

Le Clan Murray, tome 1 : La promesse des Highlands

Couverture Le Clan Murray, tome 1 : La promesse des Highlands
Le Clan Murray, tome 1 : La promesse des Highlands 
de Hannah Howell

Alors qu’elle n’est encore qu’une fillette, Elspeth Murray sauve la vie d’un chevalier, Cormac Armstrong. Sans le savoir, ce dernier ravit son coeur à jamais. Bien des années plus tard, c’est le même homme qui va la tirer des griffes d’un prétendant indésirable. La petite fille est devenue une jeune guérisseuse d’une beauté à couper le souffle. Hélas, Cormac est déjà promis à la cruelle et perfide Isabel Douglas. Elspeth va devoir se battre  pour conquérir l’homme qu’elle aime et elle n’envisage pas une seule seconde de perdre.

  • Mon avis :
L'année de ses neuf ans, Elspeth Murray et sa famille sauvent la vie d'un jeune chevalier : Cormac Armstrong. Ce dernier est injustement accusé du meurtre d'un Douglas et est en fuite. Afin de ne pas mettre en péril le clan Murray, il reste seulement le temps de se remettre d'aplomb.
Dix ans plus tard, Elspeth est devenue une belle jeune fille et est enlevée par sir Colin MacRae, pour qui le "non" n'est pas une réponse acceptable à une demande en mariage. Cormac, qui est sur place afin de marier sa cousine Mary avec le neveu de Colin, surprend celui-ci en train de malmener une jeune femme. Il reconnaît immédiatement Elspeth et décide de la sauver. C'est ainsi qu'ils se retrouvent tous les deux en fuite, en route pour la cour du Roi.

Elspeth n'a cessé de penser à Cormac durant toutes ces années. Ses rêves de petites filles se sont transformés, au fil des années, en rêves d'amour. Malheureusement, Cormac est promis à Isabel Douglas depuis longtemps, et est bien décidé à tenir sa promesse.
Elspeth est prête à tout pour séduire son Highlander et lui ouvrir les yeux sur cette fameuse Isabel, qui ne semble pas vraiment une personne sur qui l'on peut compter (elle a déjà été veuve quatre fois et ses maris sont morts de manière un peu trop commode).

L'histoire en elle même est plaisante, bien qu'elle ne m’aie pas totalement convaincue. J'ai pris plaisir à suivre les aventures de Cormac et Elspeth, toutefois il y a certaines choses qui m'ont gênée.
En effet, certains rebondissements arrivent un peu comme un cheveu sur la soupe et cela m'a fait une impression assez bizarre, j'ai ressenti un manque de fluidité dans l'histoire.  Le côté historique est clairement laissé de côté et j'ai trouvé cela dommage. Il n'y a pas de contexte politique, ni de descriptions sur les lieux visités par nos héros. A part la date en début d'ouvrage, rien ne nous indique que l'on évolue au Moyen Âge.

De plus, la plume de l'auteure a un côté un peu trop moderne, surtout en ce qui concerne les agissements de son héroïne. Elspeth est une jeune femme courageuse, le coeur sur la main, sûre d'elle et qui sait ce qu'elle veut. En somme, c'est une femme forte dans un monde de brute, dans une époque très masculine. Cela n'a certes rien de surprenant, cependant il est bon de se rappeler que l'histoire se déroule au quinzième siècle. Par conséquent, certaines libertés prises par Elspeth et les réactions des hommes de son entourage m'ont laissée perplexe. Surtout en ce qui concerne la mise en jeu de sa vertu, de sa dignité et de sa fierté.

Quant à Cormac, il ne m'a malheureusement pas charmée. Il ne représente pas LE Highlander par excellence, et j'ai eu envie de le secouer à plusieurs reprises. C'est dingue d'être aussi obtus, borné et aveuglé. Cormac Amstrong m'a fait l'effet d'un homme mou du bulbe qui se laisse mener par le bout du nez sans sourciller.
En revanche, j'ai beaucoup aimé les personnages secondaires (surtout les amis de Cormac et les membres de la famille Murray) et j'ai adoré l'ambiance qui règne au sein du clan Murray.

Pour conclure, si l'histoire générale de ce premier tome est plutôt plaisante, j'ai été déçue par son côté un peu trop moderne et le manque de charisme de Cormac Armstrong.

L'info en plus :
J'ai découvert que ce tome est en fait le 4ème dans la saga du clan Murray. Il est bizarre pour Milady d'avoir fait le choix de ne pas publier les trois premiers tomes (qui concernent les parents d'Elspeth, et ses oncles Nigel et Eric), c'est dommage !
C'est une saga qui, à ce jour, comporte 14 tomes. Du coup, j'ai un doute sur le fait que Milady publie toute la série...

Livre lu pour :

2 commentaires:

  1. Je l'ai lu, pas mal du tout et c'était ma première avec les Highlander, mais bon sans plus quoi

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien aimé aussi mais comme toi un ou deux points m'ont un peu déçu ! :)

    RépondreSupprimer