samedi 15 juin 2013

Enclave

Couverture Enclave 
Enclave
d'Ann Aguirre
Editeur : Hachette jeunesse
Collection : Blackmoon
Broché : 320 pages
Prix : 16 €

La guerre. Les épidémies. En un mot : l’apocalypse. La surface de la terre est devenue inhabitable.
Les rares survivants se sont réfugiés dans le monde d’En-Dessous, à l’abri d’enclaves souterraines reliées par des tunnels. Trèfle a toujours connu la loi de l’enclave. Elle y a toujours obéi sans discuter.

Elle est devenue Chasseuse. Le rêve de sa vie. Avec Del, son coéquipier, elle se voit investie d’une nouvelle mission : protéger l’enclave de la menace constante des Monstres anthropophages qui errent En-Dessous. Mais si Trèfle est docile, elle n’est pas aveugle. Et le courage qu’elle mettait au service de la loi qui régit la vie dans son enclave va l’entraîner à se rebeller.... 

  • Mon avis :
Ce roman a été une très bonne surprise. Je redoutais un peu ma lecture, car le livre est comparé à Hunger Games, que j'ai vraiment adoré. L'histoire n'a pourtant rien à voir. Je pense que la comparaison réside dans le fait que « Enclave » est un roman aussi dur que Hunger Games. « Enclave » n'est pas une histoire d'amour sur fond de dystopie (comme Delirium, Glitch ou encore La sélection), c'est une véritable dystopie, traitant davantage de la condition humaine, avec un univers très travaillé.

J'ai volontairement tronqué le résumé du livre, qui en dit un peu trop à mon goût.
Trèfle est donc une jeune fille qui vit sous terre, dans l'enclave appelée Collège. Ce petit groupe est dirigé par les Aînés, qui ne sont pas bien vieux : aux alentours de 25 ans. Les conditions de vie sous la surface et les Monstres qui errent dans les tunnels raccourcissent grandement l'espérance de vie. Trèfle obtient son nom et devient Chasseuse avec Del, son coéquipier. Leur mission est de poser des pièges pour obtenir de la nourriture, mais également de se battre contre les Monstres. Au cours de leur patrouille, Trèfle et Del découvrent que certains Monstres sont intelligents et commencent sérieusement à menacer la sécurité de l'enclave. Malheureusement, les Aînés ne sont pas prêts à écouter, et un évènement va amener Trèfle et Del à rejoindre la surface...

« Enclave » est une dystopie très réaliste. L'Homme est à l'origine de sa nouvelle condition (les guerres, les épidémies...) et le tout m'a fait penser au film « Je suis une légende ». Nous n'avons pas toutes les réponses sur ce monde post-apocalyptique, mais cela ne m'a pas dérangée. Après tout, nous suivons l'histoire du point de vue de Trèfle, qui n'a connu que les tunnels jusque là. J'ai adoré découvrir la surface avec elle et ses compagnons. De plus, on a quelques pistes sur ce qui s'est passé et comment les choses ont évolué, surtout grâce aux personnages rencontrés.

Del et Trèfle forment un très bon duo (oui, je n'ai pas dit "couple" !) et j'ai beaucoup aimé ces personnages. Trèfle est au départ une jeune fille docile qui obéit aux règles, mais elle n'est pas pour autant aveugle ni dépourvue d'initiative. J'ai adoré son évolution.
Del est un jeune homme très intéressant. Il n'est pas très bien vu par les habitants de l'enclave car il n'est pas né chez eux, et il a été retrouvé dans les tunnels quand il était enfant. Ses souvenirs sont une petite mine d'or pour le petit groupe qui se forme au fil des pages. Toutefois, je dois avouer que Del ne s'est pas encore dévoilé suffisamment. J'ai hâte d'en savoir plus sur lui et son passé.

Pour conclure, j'ai adoré ce roman qui se lit très vite. J'ai véritablement été prise par le récit, je n'ai pas vu la dernière page arriver. L'univers de l'auteure est très intéressant, réaliste et parfois flippant. Toutes les réponses ne sont pas données mais ce n'est pas dérangeant : les éléments sont distillés à bonne dose.

2 commentaires: