lundi 3 juin 2013

Phaenix, tome 2 : Le Brasier des souvenirs

Couverture Phaenix, tome 2 : Le Brasier des souvenirs 
Phaenix, tome 2 : Le Brasier des souvenirs 
de Carina Rozenfeld
Editeur : Robert Laffont
Collection : R
Broché : 432 pages
Prix : 17,90 € 

Elle a tout oublié, il se souvient de chaque instant.
Depuis l’origine des temps, ils se retrouvent pour former le Phænix et faire perdurer la légende.
Mais pour que l’oiseau mythique renaisse ce ses cendres, pour qu’ils puissent se rejoindre, elle doit regagner la mémoire, et le chemin qui la mènera à sa moitié.
Anaïa a découvert qu’elle était détentrice d’un secret oublié depuis longtemps. Deux garçons qu’elle a rencontrés à la fac, Eidan et Enry, attendent d’elle qu’elle se souvienne, qu’elle recouvre sa véritable identité.
Pour y parvenir, Anaïa doit explorer les recoins les plus sombres de son inconscient et emprunter un chemin où musique et sentiments se mêlent étroitement.
Prise dans le brasier des souvenirs, il lui faudra affronter bien plus que sa mémoire oubliée, et faire face aux démons de son passé.
Mais l’amour pourra-t-il suffire à réparer ce qui a été brisé et à écarter le péril qui la guette ?

  • Mon avis :
Je vous conseille de ne pas lire mon avis si vous n'avez pas lu le premier tome.

J'avais apprécié le premier tome « Les cendres de l'oubli », bien que j'avais trouvé l'histoire un peu plate et le triangle amoureux m'avait un peu agacée.
C'est donc avec une certaine appréhension que j'ai commencé ma lecture de ce second tome « Le brasier des souvenirs ». Je dois dire que je suis contente d'avoir lu cette suite, car elle m'a réconciliée avec ce diptyque de l'auteure. J'ai vraiment passé un très bon moment !

Nous retrouvons Anaïa là où on l'a laissée à la fin de « Les cendres de l'oubli », c'est à dire perdue face aux révélations d'Eidan. De plus, ce dernier a disparu. Pourtant, elle a terriblement besoin de le voir. Elle sent qu'au fond, ils sont liés, même si elle ne ressent pas tout à fait de l'amour pour lui. Enry est de plus en plus présent, et de plus en plus pressant, ce qui perturbe notre héroïne.
Le retour d'Eidan et de ses souvenirs par petite touche marqueront un véritable tournant dans sa vie. Et à partir de ce moment là, c'est la magie qui opère sous nos yeux.

Ce second tome donne toute la dimension à l'histoire d'amour entre Anaïa et Eidan. La mythologie, la symbolique qui les entoure, tout cela est vraiment très beau. Leur histoire, leur passé, tout est vraiment bien trouvé. Le Phaenix prend ici tout son sens.
La personnalité d'Anaïa m'avait charmée dans le premier tome, même si elle se laissait plutôt bercer par les évènements. Cette fois-ci, je l'ai trouvée plus offensive et clairement prête à affronter la réalité pour remettre la main sur son passé, sur sa véritable histoire. J'ai beaucoup apprécié ce nouveau trait de caractère, cette évolution.
Eidan est charmant, patient, et prend soin de ne pas brusquer Anaïa. Il la laisse découvrir les choses à son rythme et est là pour chacun de ses pas. Tandis qu'Enry révèle son côté sombre, son vrai visage. Malgré tout, on arrive à avoir de la peine pour lui.

Le style de Carina Rozenfeld est très agréable à lire, toujours aussi lyrique et poétique. J'ai vraiment apprécié ce second tome que j'ai dévoré très vite (ou devrai-je plutôt dire qu'il s'est consumé sous mes doigts ?).

Livre lu pour :

1 commentaire:

  1. Comme toi la plume de l'auteur m'a séduite une fois de plus :P

    RépondreSupprimer