dimanche 2 juin 2013

Shadow Hills, tome 1

Couverture Shadow Hills, tome 1 
Shadow Hills, tome 1 
d'Anastasia Hopcus
Editeur : Pocket jeunesse
Broché : 380 pages
Prix : 17,50 €

Perséphone Archer souhaite donner un sens à la mort soudaine de sa sœur jumelle, Athena. En proie à des rêves énigmatiques, elle abandonne son ancienne vie et intègre l’école de Shadow Hills, mentionnée dans le journal intime de sa soeur juste avant sa mort. L'endroit est un peu spécial : au 18ème siècle, une épidémie dévastatrice a ravagé la population, mais les citoyens semblent aujourd’hui dotés de capacités psychiques exceptionnelles. Même Zach, un superbe inconnu dont Perséphone fait la connaissance sur le campus, renferme de sombres secrets. La jeune fille est certaine que les habitants de Shadow Hills dissimulent la vérité sur la disparition brutale de sa sœur. Mais elle est loin de se douter que son propre destin est inextricablement lié à l'histoire de la ville…

Date de sortie le 14 août 2013

  • Mon avis :
Perséphone Archer arrive au lycée de Shadow Hills suite au journal intime de sa soeur décédée, et ses rêves étranges. Bien décidée à trouver quel est le lien entre tous ces évènements bizarres, Perséphone n'hésite pas à faire ses bagages pour intégrer cette école. Les situations étranges vont se multiplier, et l'arrivée de Zach, qui lui était apparu dans son rêve, ne va rien arranger. Les réponses et les pistes qu'obtient Perséphone, ne font qu'ajouter de la matière à tout ce mystère, et d'autres questions restent sans explications.

L'auteure a sur m'embarquer dans son histoire, dans son univers. Elle a habilement mélangé la mythologie grecque et les sciences. Je ne me suis pas ennuyée et les évènements s'enchaînent à bon rythme. Les habitants de Shadow Hills et leur histoire m'ont intriguée, et j'aurais aimé en savoir plus.
Toutefois, je dois avouer que le livre ne révolutionne pas le genre, et cela pourrait lasser un peu le lecteur.

J'ai bien aimé le personnage de Perséphone, même si je n'ai pas toujours compris ses choix. Sa quête pour trouver la vérité sur sa soeur m'a plue, et fait d'elle une jeune fille touchante. En revanche je n'ai pas spécialement apprécié Zach. Il est le jeune homme que l'on rencontre un peu partout en littérature YA : le bad boy qui n'en n'est pas vraiment un, mais qui tombe éperdument amoureux en quelques minutes. D'ailleurs, leur relation m'a parue un peu fade. C'est dommage.
Les personnages secondaires sont plutôt sympathiques, bien que stéréotypés. J'ai surtout aimé Adriana. Elle relève le niveau des jeunes filles un peu pestes-potiches que l'on peut voire en littérature YA, et se révèle être une bonne amie pour Phe. Par contre je n'ai pas aimé Trent, le "méchant". Je trouve qu'il ne rempli pas bien son rôle et n'est pas crédible. Il m'a juste paru vraiment bête...

Pour conclure, j'ai plutôt passé un bon moment avec Shadow Hills même si l'auteure ne révolutionne pas le genre. Anastasia Hopcus nous présente un univers intéressant, c'est dommage qu'une suite ne soit pas prévue.


1 commentaire:

  1. Je vois pas mal d'avis assez différent sur ce livre, je verrai bien à sa sortie si je craque ou pas :)

    RépondreSupprimer