jeudi 12 septembre 2013

Coldtown

Couverture Coldtown 
Coldtown 
de Holly Black
Editeur : Hachette
Collection : Blackmoon
Broché : 471 pages
Prix : 18 €

Dans un futur pas si lointain, la population vampire pullule, contraignant les autorités à mettre en place des zones de quarantaine appelées Zones froides pour tenter de juguler l’épidémie. A l’intérieur de ces ghettos, vampires et humains, prédateurs et proies, cohabitent dans une perpétuelle orgie sanglante. Mais les portes des Zones froides ne s’ouvrent que dans un sens : l’entrée est définitive. 

  • Mon avis :
« Coldtown » a été une immense déception.

Tana a 17 ans et évolue dans un monde où les vampires sont nombreux et vivent aux yeux de tous. Toutefois, ils sont mis en quarantaine dans des villes appelées Zones Froides (ou Coldtown) et s'il est plutôt facile de se retrouver à l'intérieur (il suffit d'une seule morsure), il est pratiquement impossible d'en sortir.
Suite à l'attaque de toute une bande d'adolescents lors d'une fête, Tana se réveille au milieu des cadavres et ne trouve qu'un survivant : Aidan, son ex-petit ami ainsi qu'un vampire, Gavriel. Cependant, Aidan a été mordu et sera bientôt dévoré par la soif de sang. Tana décide de sauver les deux.

Tana ne cesse de tergiverser et ça a eu le don de m'agacer. Tout de suite, je n'ai pas compris son envie de sauver Aidan (qui a toujours été immonde avec elle) et Gavriel (c'est un vampire, et dans le livre ils sont juste sanguinaires et cruels). Du coup, toute l'histoire, le fil rouge, qui part de là, m'a paru un peu fade tout le long. Tana décide (ou plutôt Aidan lui souffle l'idée) de se diriger vers Coldtown. Toutefois, la partie où Tana et ses acolytes font le voyage m'a totalement ennuyée. Les descriptions de cette première partie sont longues, souvent inutiles et le tout aurait pu être réduit à une cinquantaine de pages (au lieu des 160).
Malheureusement, les choses ne s'arrangent pas une fois arrivés à Coldtown.

L'univers de l'auteur est plutôt intéressant, et cette idée des vampires enfermés en Zones Froides m'a bien plu. Toutefois, je trouve que tout cela est sous exploité. Je n'ai pas ressenti l'oppression, la noirceur, le danger que nous promettent le synopsis. L'auteur est resté trop en retrait par rapport à son univers, elle s'est trop concentrée sur ses personnages et leur moindre mouvement (la pause pipi, la pause bavardage...).

En plus d'une histoire qui tourne en rond et qui traîne en longueur, j'ai trouvé les personnages pas vraiment intéressants. Tana m'a agacée, il en va de même pour le duo Minuit/Hiver qui m'ont fait l'effet d'ados complètement à côté de la plaque. Seul Gavriel a attisé ma curiosité, mais sa mièvrerie à la fin du livre a tout gâché.

Pour conclure, « Coldtown » est un roman qui ne m'a pas du tout séduite. Je n'ai pas accroché avec les personnages, ni avec l'histoire. Seul l'univers m'a intéressée, mais il n'était pas assez exploité à mon goût.

4 commentaires:

  1. Oh mince, je dois le commencer la semaine prochaine...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu pas mal d'avis similaire, du coup ca ma un peu démotivée à l'acheter ...

    RépondreSupprimer
  3. La couverture est superbe, mais vu ton avis, je pense passer mon tour!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai pourtant vu des avis très positifs sur le livre lol, c'est peut être juste avec moi :p

    RépondreSupprimer