samedi 7 septembre 2013

Darcy Gentleman, tome 1 : Une telle assemblée

Couverture Darcy Gentleman, tome 1 : Une telle assemblée 
Darcy Gentleman, tome 1 : Une telle assemblée 
de Pamela Aidan
Editeur : Milady romance
Collection : Pemberley
Poche : 432 pages
Prix : 8.20 €

« Elle est passable, mais pas assez jolie pour me tenter. » Ainsi commence l'immortelle histoire d'amour entre Fitzwilliam Darcy et Elizabeth Bennet. Orgueil et Préjugés a passionné des millions de lectrices qui se sont éprises du mystérieux Darcy. Pourtant, Jane Austen en révèle bien peu sur ce personnage. Qui est-il vraiment ? Pamela Aidan lève enfin le voile avec ce premier volet qui nous entraîne dans le Hertfordshire où Darcy rend visite à Charles Bingley, et repousse les avances de Caroline, la soeur de son ami.
Alors que son attirance pour Elizabeth Bennet ne cesse de croître, il voit d'un mauvais oeil la relation naissante entre la jeune femme et son pire ennemi.

  • Mon avis :
Dans cette trilogie, Pamela Aidan réécrit Orgueil & Préjugés en nous offrant le point de vue de Fitzwilliam Darcy. A mon sens, ce premier tome est tout à fait réussi !

L'histoire commence lors de ce fameux bal de Meryton, où Darcy déclare à propos d'Elizabeth Bennet : « Elle est passable, mais pas assez jolie pour me tenter ». Toutefois,  à force de croiser celle-ci dans dîners et réceptions,  il se sent de plus en plus attiré par elle. Cette attirance le perturbe, Il est en proie à un véritable conflit intérieur. De plus, Caroline bingley, la soeur de son ami Charles, ne cesse de dénigrer la société du Hertfordshire. Elle et son autre soeur Mrs Hurst considèrent ces gens comme des "campagnards". En outre, l'exubérance de la mère d'Elizabeth et les problèmes d'argent de la famille Bennet, ne font qu'accroître le désarroi de Darcy.

J'ai aimé la façon dont l'auteur a construit le personnage de Darcy et le caractère qu'elle lui a donné. Pamela Aidan a su respecter la nature de Darcy dans le roman original,  il a toujours ses défauts. C'est vraiment bien qu'elle ne l'ai pas transformé en amoureux transi totalement guimauve. Cela n'aurait pas collé avec Orgueil & Préjugés
Darcy est adorable et protecteur avec sa soeur Georgiana (dont on suit les échangesséde lettres) et il se révèle également très drôle avec Charles et ses domestiques. 
J'ai adoré voir Darcy irrité par les assauts de cette peste de Caroline Bingley, et lutter pour ne pas montrer sa colère face à certaines de ses réflexions malvenues.

L'histoire en elle même ne change pas beaucoup, mais les scènes ajoutées donnent vraiment un plus au récit. On voit vraiment la vie d'un gentleman au 19e siècle.  Le côté historique est également bien mis en avant,  ce que j'ai adoré. On sent un vrai travail de la part de l'auteur.

L'auteur a su réécrire avec brio cette histoire du point de vue de notre cher Darcy, tout en inventant des scènes supplémentaires et en intégrant des nouveaux personnages. Le tout est cohérent et écrit de façon très respectueuse de la plume de Jane Austen. J'ai trouvé quelques petites longueurs je dois l'avouer,  mais pour moi le livre reste une vraie petite gourmandise. Je ne peux qque le conseiller à celles et ceux qui ont aimé Orgueil & Préjugés

Livre lu pour :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire