mardi 10 décembre 2013

Cherub, tome 01 : Cent jours en enfer

Couverture Cherub, tome 01 : Cent jours en enfer 
Cherub, tome 01 : Cent jours en enfer
de Robert Muchamore
Editeur : Casterman jeunesse
Poche : 389 pages
Prix : 8.50 €

  • Mon avis :
« Cherub, tome 1 : 100 jours en enfer » est un premier tome d'une saga jeunesse vraiment plaisant. Face au succès de la série, j'ai voulu moi aussi découvrir cet univers, et je ne suis pas déçue, bien au contraire.

James, tout juste 12 ans, est un jeune garçon débrouillard et intelligent, mais qui gâche son potentiel en se laissant aller. Entre un père inconnu et une mère escroc, on peut dire que sa cellule familiale est loin d'être idéale. La situation va empirer lorsque, à la mort de sa mère, il se retrouve séparée de sa demi soeur Lauren, et intègre un orphelinat ainsi qu'un collège pour garçons. James devient un enfant à problèmes en fréquentant des adolescents peu recommandables. Un jour il se réveille dans les locaux de Cherub, un organisme secret du gouvernement, où on lui propose de changer totalement de vie. Mais ce changement a un prix, et pour faire ses preuves il va vivre un véritable enfer.

Le public visé par ce roman est certes les 12/13 ans, mais je ne me suis pas ennuyée et j'ai beaucoup apprécié ce premier tome. L'intrigue avance à bon rythme et les événements s'enchaînent rapidement. Certaines scènes sont très dures moralement, et deux ou trois gros mots se sont glissés dans l'histoire, mais rien de traumatisant par rapport à ce qu'un enfant peut découvrir seulement en regardant la télé, ou dans la cour d'école.

James est un enfant un tantinet capricieux, et qui fait souvent des erreurs dans ses choix. Toutefois, il en a conscience et tente de s'améliorer, c'est ce qui en fait un personnage attachant. James est également couraageux, et fait tout pour s'en sortir. Il sait que s'il retourne à l'orphelinat, il se laissera entraîner et sombrera dans la délinquance. Cet avenir peu reluisant, il n'en veut pas. 

Les personnages secondaires sont également plaisants, même s'ils ne sont pas toujours approfondis niveau caractère. En effet, ils sont plutôt nombreux, et on comprendra tout à fait que l'auteur n'ai pas pu tout développer. Toutefois, ils enrichissent le récit de part leur mixité, et ont tous leur place au sein du roman.

Pour conclure, ce premier tome a été une très bonne surprise. L'histoire prenante et les personnages attachants m'ont donné envie de découvrir la suite. Il me tarde de suivre les aventures de ces enfants hors du commun. Je conseille « Cherub » aux jeunes lecteurs à partir de 12 ou 13 ans. Ils passeront sans doute un bon moment en compagnie de James et ses amis.


Voici une photo de cette version collector.
Il y a un plan du camp, un ordre de mission et deux scènes coupées.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire