samedi 22 février 2014

Seuls au monde, tome 2

Couverture Seuls au monde, tome 2
Seuls au monde, tome 2
de Emmy Laybourne
Editeur : Hachette jeunesse
Collection : Blackmoon
Broché : 304 pages
Prix : 15.90 €

Ils sont quatorze, ils ont entre cinq et dix-sept ans, et ils se sont réfugiés dans un centre commercial pour échapper à une catastrophe écologique. Ils ont appris à s’organiser pour rester en vie. Mais cette solution n’est pas éternelle...

  • Mon avis :
Suite à une tempête de grêle incroyable, Dean et son petit frère Alex se réfugient dans le centre commercial de la ville, avec 12 autres enfants et adolescents. Très vite, les situations catastrophiques s'enchaînent à l'extérieur (éruptions volcaniques, tsunami, séismes...) et nos 14 personnages se retrouvent coincés à l'intérieur du supermarché.

Dans le premier tome, nous suivons les aventures de ces enfants rescapés. J'ai volontairement tronqué le résumé du livre, pour ne pas vous spoiler sur l'intrigue. Je vous conseille de ne pas lire ma chronique à partir d'ici, si vous n'avez pas lu le premier tome.

A la fin de ce premier tome, le groupe se retrouve scindé en deux. Niko, Alex (le petit frère de Dean) et les autres prennent le bus direction Denver pour sauver Brayden (blessé par balles) et trouver de l'aide pour les autres restés au supermarché. Au Greenway, Dean est resté avec Astrid et des enfants.
J'ai adoré suivre le récit de Dean d'un côté (même si lui m'a parfois tapé sur le système) et celui d'Alex de l'autre (qui se révèle être un jeune garçon vraiment attachant). J'ai tourné les pages avec frénésie, mourant d'envie de savoir ce qui allait leur arriver. Chaque épreuve difficile est un vrai coup de poignard et j'en ai voulu à l'auteur par moment, je l'avoue. En effet, certains passages sont vraiment très durs.

Fin des éventuels spoilers.

Malgré la jeunesse des personnages, rien ne leur est épargné, à l'image du monde cruel dans lequel ils vivent désormais. Cette situation catastrophique fait ressortir le meilleur des gens, comme le pire. Encore une fois, le récit déborde d'action, et on n'a pas le temps de s'ennuyer. Chaque journée apporte son lot de surprises. Elles sont souvent mauvaises, mais parfois bonnes (et cela fait du bien de voir nos héros dans ces moments là). La plume de l'auteur est hautement addictive ! Une fois de plus Emmy Laybourne a su me passionner !

Pour conclure, « Seuls au monde » est une série young-adult de type catastrophe très réussie. Que ce soit au niveau de l'histoire, des émotions, ou des personnages. Le premier tome était très bon, ce second opus est un véritable coup de coeur. Vivement la suite !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire