mardi 20 mai 2014

Le cercle des 17

Couverture Le cercle des 17, tome 1
Le cercle des 17, tome 1
de Richard Paul Evans
Editeur : Pocket jeunesse
Broché : 442 pages
Prix : 17.90 €

Michael Vey, un lycéen de 15 ans, croit être le seul à posséder un super pouvoir jusqu'au jour où il rencontre Taylor, une pom-pom girl qui est capable d'irradier de l'électricité, tout comme lui. Avec son meilleur ami, Ostin, Michael décide de rechercher d'autres êtres comme lui. Mais son petit groupe attire l'attention d'une organisation visant à contrôler les êtres électriques.

  • Mon avis :
[-Livre à paraître le 5 juin 2014-]

Michael est un jeune homme de 15 ans plutôt spécial. En effet, il est électrique et a la pouvoir d'électrocuter les choses (ou les gens !). Avec sa mère, ils font tout pour garder son secret. Jusqu'au jour où Michael en a marre d'être le souffre douleur de ses camarades, et où il électrocute ses tortionnaires sous les yeux de Taylor. Cette dernière ne le lâche pas d'une semelle et veut des explications. Michael découvre alors qu'elle aussi est "électrique", mais avec des pouvoirs différents. Ostin est le meilleur ami de Michael, et le seul au courant de son secret. Tous les trois ils vont chercher les origines de ces pouvoirs électriques, et se heurter à une organisation prête à tout pour les traquer et les enlever.


Ce premier tome pose les bases de l'histoire tout en nous offrant une intrigue digne de ce nom. Les évènements s'enchaînent sans temps morts et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Si le début du roman nous permet surtout de nous familiariser avec l'univers et les personnages, on rentre tout de même très vite dans le coeur de l'histoire et dans le feu de l'action.

Le fait que les personnes électriques ne possèdent pas tous les mêmes pouvoirs est vraiment une très bonne idée. Cela permet de diversifier un peu les choses et les histoires de chacun.
Ostin est un peu cliché dans son genre (le petit dodu qui ne pense qu'à manger) mais il est adorable et surtout se révèle être un véritable atout pour l'équipe des électriques ;) Quant à Taylor, c'est une jeune fille gentille et simple contrairement à son étiquette de pom-pom girl. Toutefois, je n'ai pas spécialement accroché à son personnage. En revanche, j'ai adoré Michael, qui est vraiment drôle et attachant.

C'est bien écrit, c'est prenant et le tout est bourré d'humour. Grâce à Michael et Ostin, le roman reste agréable et léger malgré certaines scènes assez dures, et la gravité de certains thèmes sous-jacent (manipulation génétique, expériences scientifiques...). En effet, ce sont deux personnages drôles que j'ai pris plaisir à suivre.

En somme, « Le cercle des 17 » a été une très bonne découverte jeunesse. Le final est explosif et m'a laissée sur ma faim, j'ai hâte de découvrir le deuxième tome (qui s'appelle « Rise of the Elgen » en VO).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire