mercredi 16 juillet 2014

Néachronical, tome 1 : Memento Mori

Couverture Néachronical, tome 1 : Memento Mori
Néachronical, tome 1 : Memento Mori
de Jean Vigne
Editeur : Le chat noir
Broché : 308 pages
Prix : 19.90 €

Après avoir fait le mur pour aller à un rendez-vous nocturne, Néa, 15 ans, se réveille à demi-embourbée dans les marais locaux. Sur le chemin du retour, l'esprit embrumé, elle tente de rassembler des souvenirs qui lui échappent. D'autant plus qu'une fois chez elle, ses parents, sous le choc, lui apprennent que son absence a en fait duré plus de cinq ans.
C'est désormais une jeune femme qui doit reprendre sa vie là où elle s'était arrêtée, c'est à dire au lycée. Seulement, le fossé avec ses camarades se creusent de jour en jour, pas seulement à cause de l'âge, mais également parce qu'une série d'événements inexplicables la rend différente du lycéen lambda. Et du genre humain…
Maintenant, Néa n'a plus qu'une idée en tête : retrouver la mémoire afin de comprendre ce qu'il lui arrive.

  • Mon avis
Néa est une jeune fille qui a tout juste 15 ans. Suite à une grosse soirée chez elle qui a dérapé, elle est punie. L'adolescente fait le mur pour rejoindre ses amis...et se réveille dans les marais, sans aucun souvenirs de la soirée. A son retour chez elle, Néa découvre des parents choqués : cela fait 5 ans qu'elle a disparu. Néa essaye de reprendre le cours de sa vie, mais les évènements étranges autour de sa personne s'enchaînent... Les choses deviennent de plus en plus flippantes et la jeune femme est bien décidée à découvrir ce qui lui arrive, et à retrouver la mémoire.

J'ai vraiment été prise dans l'histoire dès le début, et ce jusqu'à la fin. C'est riche en rebondissements, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Le côté fantastique est plutôt bien exploité, on a des pistes sur l'origine du pouvoir de Néa dès le premier tome, et ça c'est un gros avantage. En général, dans les trilogies fantastiques, il faut attendre longtemps avant d'avoir un semblant d'explication ou des pistes de réflexions.

Je dois avouer que j'ai eu un peu de mal à vraiment m'attacher à Néa. Toutefois, tout s'explique par ce qu'elle a vévu. C'est une héroïne assez particulière, encore une adolescente coincée dans un corps de femme, avec une mémoire brisée et des pouvoirs flippants. Son passage à l'âge adulte est vraiment très rude ! Certes, Néa est une emmerdeuse, mais au fond, on ne peut que la comprendre, on ne peut pas vraiment lui en vouloir ;)

La plume de Jean Vigne est fluide, agréable à lire et addictive. Une fois le livre ouvert, je me suis laissée happée par cette histoire et je n'ai pas vu les pages défiler. Son univers est complexe, sombre et parfois oppressant, mais qu'est-ce que je l'ai adoré !

En somme, « Memento mori » est un livre young-adult avec un petit truc en plus, quelque chose qui fait la différence, qui vous marque. Avec ce roman, Jean Vigne nous offre un premier opus très prometteur pour la trilogie, et donne envie de lire la suite !

N'hésitez pas à visiter le site de l'auteur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire