mercredi 1 octobre 2014

Victorian Fantasy, tome 1 : Dentelle et Nécromancie

Couverture Victorian Fantasy, tome 1 : Dentelle et Nécromancie 
Victorian Fantasy, tome 1 : Dentelle et Nécromancie
de Georgia Caldera
Editeur : J'ai lu
Semi poche : 341 pages
Prix : 11.90 €

D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. Car, au Coven Coldfield – manoir de construction ancienne où résident toutes les femmes de la famille ayant la chance de posséder quelque pouvoir – aucune âme, à l’exception de sa dirigeante, leur très redoutée grand-mère, n’a le droit de choisir son destin. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine lui est spécifiquement adressée et vient bousculer les plans de la matriarche. Malheureusement, une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête.

  • Mon avis :
J'attendais avec impatience ce premier tome de la série "Dentelle et nécromancie". Malheureusement je n'ai pas du tout accroché, je suis même très déçue.

Andraste est la cadette d'une famille de sorcières. Elle vit cloîtrée dans le domaine familial, à cause d'une allergie sévère au soleil, jusqu'au jour où elle reçoit une lettre de la Reine Victoria, lui demandant de se rendre au Palais. Une guerre se prépare, et la Reine réunit tous les gens du pays capables de magie, afin de les préparer à défendre le pays.
Andraste ne comprend pas pourquoi elle a été choisie, étant donné que ses pouvoirs de sorcière sont plutôt médiocres. Très vite, des rumeurs commencent à se propager lorsque ses camarades découvrent ses cheveux blancs et ses yeux violets. Andraste entend parler des Elues de la Nuit.

Je dois bien l'avouer, l'histoire ne m'a pas du tout passionnée. A vrai dire, j'ai trouvé qu'il ne se passait pas grand chose, et je me suis ennuyée. L'univers mis en place par l'auteure était pourtant prometteur. Les sorcières, les nécromanciens, les sorceleurs, la métamagie... tout cela rappelle le steampunk avec une touche de fantastique (ce que j'adore). Malheureusement, je n'ai pas eu la sensation d'être au coeur de cet univers, on reste trop en surface. J'ai plutôt eu l'impression d'être coincée dans le quotidien inintéressant de l'héroïne (qui ne cherche pas plus loin que le bout de son nez ) et au milieu de ses déboires amoureux.

Les personnages principaux ne m'ont pas passionnée non plus, je dirais même qu'ils m'ont énervée.
On ne connaît pas l'âge d'Andraste, mais elle fait vraiment gamine. En se basant sur son attitude passive, son côté peste et ses réactions puériles, je ne lui donnerait pas plus de 15 ou 16 ans. Ce qui, je l'espère, n'est pas le cas, étant donné que Thadeus a presque la trentaine...
Quant à Thadeus, il m'a fait l'effet d'un prédateur. Il est colérique, possessif, amer, violent, grossier... Je n'ai vraiment pas compris pourquoi Andraste s'entiche de lui à ce point. Il la traite avec mépris, se moque d'elle, lui fait mal physiquement et mentalement. Par bien des aspects, il m'a fait pensé au personnage masculin imbuvable du roman "Hors de portée" (de la même auteure).
Dès leur rencontre (que j'ai trouvée complètement farfelue) je n'ai pas adhéré à ce couple. A mes yeux il manque de crédibilité, et ce sentiment ne m'a pas quitté jusqu'à la fin du livre. De plus, leurs nombreuses disputes/réconciliations ont fini par me lasser.

Je n'ai pas adhéré ni à l'histoire, ni aux personnages, mais j'ai tout de même apprécié les idées de l'auteure concernant son univers. Il est juste vraiment dommage qu'il soit si peu exploité. Nous en avons un plus grand aperçu à la fin du roman, mais j'aurais aimé que cet aspect steampunk à la sauce fantastique soit davantage ancré dans le récit.

Pour conclure, je suis vraiment déçue de ce premier tome. L'intrigue ne m'a pas passionnée, les personnages principaux m'ont irritée. Par conséquent, je n'ai pas envie de lire le deuxième tome.

Livre lu pour :

3 commentaires:

  1. J'en avais entendu parler, enfin y a eu pas mal de promo je crois. Il me tentait un peu mais je passerai peut-être mon tour du coup :)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, je me retrouve parfaitement dans ta chronique. Moi aussi je n'ai pas été emballée par l'histoire. Beaucoup de choses m'ont dérangés là-dedans.
    En tout cas, bravo pour cette chronique ;-)

    RépondreSupprimer
  3. j'ai bien aimé la romance et l'univers, mais je regrette que la partie "magie / nécromancie" soit si peu utilisée :(

    RépondreSupprimer