mercredi 8 juillet 2015

Les héritiers de Sorcha, tome 2 : A l'heure où les coeurs s'éveillent

Couverture Les héritiers de Sorcha, tome 2 : A l'heure où les coeurs s'éveillent
Les héritiers de Sorcha, tome 2 : A l'heure où les coeurs s'éveillent
de Nora Roberts
Editeur : J'ai lu
Semi poche : 416 pages
Prix : 15 €

Dans ce second tome des Héritiers de Sorcha de Nora Roberts, le fauconnier Connor tombe sous le charme de la belle Meara, aux origines gitanes. Mais une terrible menace plane sur les O’Dwyer…

  • Mon avis :
Après mon petit coup de coeur pour le premier tome de la saga, j'étais très impatiente de me plonger dans la suite !
 
Nous retrouvons notre cercle, notre groupe de six amis, quelques mois après les évènements de la fin du premier tome. Après avoir essuyé une demi défaite, nos sorciers sont obligés de se creuser les méninges pour trouver le moyen de se débarrasser définitivement de Cabhan, tout en se protégeant de ses attaques toujours plus audacieuses et dangereuses.

Dans ce second tome, nous suivons toute l'histoire des héritiers de Sorcha du point de vue de Connor, le cousin Irlandais de Iona (qui elle est la narratrice du premier tome). J'ai trouvé ce tome encore plus intime, plus familial, et c'est un bon point. On retrouve avec plaisir ces six personnages, même s'il s'agit d'un point de vue différent.
Toutefois, j'ai trouvé pas mal de similitudes avec le premier opus, surtout au niveau de l'intrigue. Au final, on n'a pas vraiment de surprises, les agissements des personnages et de Cabhan sont aisément prévisibles. La fin du roman est, en un sens, similaire à son prédécesseur, dont on devine l'issue très vite.

Au niveau des personnages principaux, j'ai une fois de plus été charmée.
Connor est un jeune homme charmeur et toujours en galante compagnie. Toutefois, depuis quelques semaines, depuis les évènements du premier tome, il n'a plus le goût des conquêtes. J'ai aimé le voir se révéler au contact de Meara, qu'il connaît pourtant depuis son enfance. Ils prennent tout deux conscience de leurs sentiments, mais pas en même temps, ce qui pose problème. Meara n'est pas du tout prête à se laisser apprivoiser, et ils ont plusieurs confrontations.

Pour conclure, si j'ai été un peu moins emballée par ce second tome, il reste tout de même une très bonne lecture, et j'ai hâte de lire le dernier tome de cette trilogie (« Le crépuscule des amants » sort le 7 octobre 2015, chez J'ai lu).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire