vendredi 21 août 2015

Geek girl, tome 3 : picture perfect

Geek girl, tome 3 : picture perfect
de Holly Smale
Editeur : Nathan
Broché : 422 pages
Prix : 16.90 €

Je m'appelle Harriet Manners et je suis vraiment en couple.
Je sais que je suis en couple parce que je ris bêtement de mes propres blagues, chante les chansons dont j'ignore les paroles et pirouette sur moi-même, les bras en croix, chaque fois que je traverse un rayon de soleil. Mon quotidien n'est plus qu'arcs-en-ciel, couchers de soleil, textos du matin et coups de fil du soir. Pour la première de ma vie, je veux que ne change...
Alors que feriez-vous si, comme moi, vous deviez déménager à New York et laisser votre amoureux derrière vous?

  • Mon avis :
Après un premier tome décevant (mon avis ici), un second tome plaisant (mon avis ici) et un hors-série assez décevant lui aussi (mon avis par là), je ne savais pas du tout à quoi m'attendre avec ce troisième tome.

Harriet Manners, jeune anglaise de 15 ans, est une geek. Elle a peu d'amis et est plutôt impopulaire au lycée. Sa meilleure amie Natalie a un caractère à l'opposé du sien, à tel point qu'elles se sont surnommées les Pires Potes. La vie d'Harriet bascule lorsqu'elle se fait repérer par une grosse agence de mannequins pendant une séance shopping de type magasin expo. Or, les paillettes, la mode et les podiums, c'est plutôt le rêve de Natalie.

Je vous conseille de ne pas lire ma chronique à partir d'ici si vous n'avez pas lu les deux premiers tome.

Nous retrouvons Harriet sept semaines après la fin du deuxième tome. Notre héroïne est heureuse, car elle est en couple depuis un mois avec Nick. Sa belle-mère Annabel a accouché d'une petite Tabatha et la vie familiale est un peu bousculée. Harriet n'est pas au bout de ses surprises puisque son père lui apprend qu'il accepté un travail... à New York.

On abandonne le cadre de vie habituel d'Harriett pour découvrir en même temps qu'elle d'autres horizons et d'autres personnages. L'intrigue générale m'a davantage intéressée que celle du premier tome. Je ne suis pas passionnée de mode et j'ai apprécié voir cet aspect de la série relégué au second plan. En effet, on a peu de descriptions de shooting et de maquillage, ça fait du bien !

Fin des spoilers éventuels.

Harriett ne m'a pas autant énervée que dans le premier tome, mais un peu quand même. Peut être me suis-je habituée à elle ? J'ai beaucoup aimé ses références sur tout et n'importe quoi. Je ne comprends toujours pas comment elle peut tolérer autant de méchanceté (personnellement, ça fait longtemps que je me serai vengée d'Alexa) mais vu qu'Harriet fini par murir à la fin du récit, ça passe.
Ce troisième tome est vraiment bon concernant l'évolution d'Harriet. On voit qu'elle murit, qu'elle se cherche et qu'elle finit pas se trouver.

Concernant les personnages secondaires, je suis ravie que l'on de croise pas trop Wilbur. C'est un homme qui a un bon fond et qui s'occupe bien d'Harriet, mais ses manies m'exaspèrent. En revanche, j'adore Toby, Natalie et Nick. Malheureusement, on les voit trop peu.

Pour conclure, cette saga est véritablement en dent de scie. Toutefois, ce troisième tome clôture très bien cette "trilogie". On sent que l'héroïne a enfin murit et qu'elle a trouvé sa voie. De plus, les personnages agaçants sont un peu éclipsés et j'ai bien aimé l'humour qui se dégage du roman.
J'ai vu qu'un quatrième tome était sorti en VO, et que deux autres étaient prévus, mais honnêtement je n'en voit pas l'intérêt. Je pense que l'auteur finira par tourner en rond (ce qui est déjà un peu le cas).

1 commentaire: