jeudi 6 août 2015

Les maudits, tome 1 : résurrection

Couverture Les Maudits, tome 1 : Résurrection 
Les maudits, tome 1
d'Edith Kabuya
Editeur : Hachette
Collection : Blackmoon
Broché : 410 pages
Prix : 15.90 €

Ce que Vince m’a fait, la nuit où il m’a sauvée ?
Je ne saurais vous l’expliquer.
Je peux toutefois jurer de deux choses :
1- Je n’ai pas que frôlé la mort : j’étais morte.
2- En me ramenant à la vie, Vince a fait de moi une Maudite.
Hantée par le Monde des Morts à jamais.

  • Mon avis :
Un Tueur Fou rôde, et il en est à sa sixième victime. La dernière en date est une jeune fille de Chelston, au Canada. Ce tueur sans pitié enlève et découpe ces pauvres jeunes filles. Le climat est à la panique dans la petite ville, et tout le monde est sur ses gardes. Désobéissant à son père, Robin Gordon, seize ans, se rend à une soirée organisée pour Halloween, chez Zack, le garçon pour qui elle craque secrètement. Dans la nuit, Robin se fait agresser par une créature humanoïde bizarre, et se réveille irrémédiablement changée...

Ce roman a été un véritable coup de coeur ! J'ai beaucoup aimé suivre Robin, qui essaye de rassembler les pièces du puzzle peu à peu. Nous obtenons les réponses en même temps qu'elle, au fil des pages.
L'univers de l'auteur peu paraître classique de prime abord, mais Edith Kabuya le traite avec originalité et j'ai beaucoup aimé. L'auteur a su y mettre sa touche personnelle, un petit côté inédit ! Les Maudits m'intriguent beaucoup et j'ai hâte d'en savoir plus sur eux.
L'intrigue est très bien menée et les évènements s'enchaînent à bon rythme. Je n'ai pas eu le temps de souffler et j'ai lu le livre en seulement deux soirées, tant j'étais prise dans le récit.

J'ai ressenti beaucoup d'empathie pour le personnage de Robin, qui a vécu des choses difficiles durant son enfance. De plus, les évènements récents en remettent une couche. La jeune fille a du mal à accepter sa nouvelle condition, ce qui va la pousser à commettre des actes irréfléchis. Dans le fond, tous les torts ne luis sont pas imputables, mais certains actes sont très lourds de conséquences et je lui en ai beaucoup voulu (oui, comme si elle était réelle lol). Je dois tout de même souligner que Robin évolue et tire des leçons de ces actes égoïstes. La Robin de la dernière page n'est pas du tout celle du début du roman, et cela fait du bien de voir une héroïne qui comprend ses erreurs et qui avance, même si ce n'est pas chose aisée.
Quant aux personnages masculins, je n'ose pas vous en dire trop de peur de vous spoiler. Je n'ai pas vraiment apprécié Zack, et j'ai eu du mal à voir ce que les filles de cette ville lui trouvent. En revanche, j'ai bien aimé Vince, qui lui aussi, comme Robin, se dévoile peu à peu. Il est très mystérieux et on n'a pas toutes les réponses à son sujet, mais on en apprend tout de même un peu. J'ai souvent eu de la peine pour lui, surtout à cause de la façon dont Robin le traite. Vince est un jeune homme courageux, gentil et énigmatique.

En conclusion, Edith Kabuya nous offre une histoire prenante et captivante, le tout mené par une plume agréable et des personnages très intéressants. Je suis tombée sous le charme de ce premier tome de la saga « Les Maudits » et je n'ai qu'une hâte : me jeter sur la suite !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire