lundi 10 août 2015

L'évangile de Loki

Couverture L'Evangile de Loki
L'évangile de Loki
de Joanne Haris 
Editeur : Panini Eclipse 
Broché : 398 pages 
Prix : 23 €

L’ascension et la chute des dieux nordiques du point de vue du plus grand des tricheurs et des menteurs, Loki : sa naissance au royaume des Géants, sa place en Asgard, ses nombreux exploits au nom d’Odin, sa chute et sa trahison. Loki, c’est moi. Loki, le porteur de lumière, bel homme, modeste et insaisissable, héros incompris de ce tissu de mensonges. Lisez cela avec prudence, tout y est au moins aussi vrai que la version officielle, et, j’ose le dire, bien plus divertissant. Jusque-là, l’histoire, telle qu’on la connaît, m’a réservé un rôle assez peu flatteur. Mais désormais, c’est à mon tour d’entrer en scène. À moi de raconter !

  • Mon avis :
Avec cet Evangile, l'auteur nous propose de découvrir la mythologie nordique à travers les yeux de Loki. Je ne connaissais pas grand chose de la mythologie nordique, mes connaissances étant principalement issues de la série télévisée Vikings (lol) et de quelques anecdotes apprises ici ou là. Après ma lecture, j'ai fait quelques recherches, et j'ai donc vu que l'auteur s'est servie de vraies références et des vrais mythes nordiques pour nous livrer cette histoire.

Le Dieu Trompeur nous explique la création des Mondes, celle d'Asgard et la vie des dieux qui peuplent cet endroit. Loki nous apprend comment il a été introduit dans Asgard, mais aussi la façon dont il a été trahi, moqué et dénigré par les dieux. Il nous confesse ses pêchés, nous raconte ses motivations et nous explique comment il s'est vengé. C'est une récit passionnant, mené par un personnage haut en couleurs, un anti héros comme je les adore. Les dernières phrases du roman nous laissent penser que Loki est à l'origine du Christianisme... je vous laisse découvrir comment :) L'auteur nous offre un Loki drôle, fourbe, adepte du sarcasme et des piques verbales bien senties.

Oui, Loki est un salaud, mais un salaud super drôle qu'on aimerait avoir comme pote, lol.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire