vendredi 25 septembre 2015

En quelques mots [#11]




Pour cette année 2015, j'ai instauré un nouveau rendez-vous « En quelques mots... » pour vous parler des livres que je ne vais pas chroniquer sur le site, mais dont je veux vous dire un petit mot quand même.
Je pense faire ce rendez-vous toutes les 2 semaines, voire tous les mois. Tout dépendra du nombre de livres que lirais :)



Aujourd'hui c'est un "En quelques mots" un peu spécial, puisqu'il est consacré au rugby :) Depuis le 18 septembre, vous pouvez retrouver ces 9 nouvelles inédites (de 9 auteures différentes) à un petit prix sur Amazon (et sur d'autres sites de téléchargements légaux). Malgré les couvertures racoleuses, je me suis laissée tenter. Une amie m'en a dit que du bien, et j'ai vu beaucoup de blogueuses enthousiastes.

Qu'ai-je donc pensé de ces nouvelles ? Aujourd'hui je vais vous parler de 3 d'entre elles :


Couverture Prends-moi à l'essai
« Prends-moi à l'essai » de Louisa Méonis :
Je n'avais jamais entendu parler de Louisa Méonis, et j'ai découvert son style avec cette nouvelle.
Marc a 22 ans quand il rencontre Charlotte, l'amie de sa soeur. Il tombe irrémédiablement sous son charme, mais beaucoup d'événements se mettront en travers de leur chemin et les empêcheront d'être heureux ensemble.
C'est une nouvelle mignonne comme tout, avec une histoire vraiment sympa. C'est une belle romance, pas facile et houleuse. Le seul petit bémol est que j'ai ressenti un petit manque de structure dans le récit. J'ai eu l'impression que les événements s'enchaînent comme "une liste".
Charlotte est une jeune femme avec un gros bagage émotionnel, qui ne sait pas comment gérer ses sentiments pour Marc. Quant à lui, c'est un homme tendre et attachant. J'ai aimé le voir se battre pour Charlotte.
Pour conclure, la couverture racoleuse ne reflète pas du tout le contenu (et c'est tant mieux). L'auteur nous offre une romance plutôt compliquée, mais vraiment mignonne. 



Couverture Pour ton bien
« Pour ton bien » d'Emily Blaine :
Je connais l'auteur de nom, mais je n'ai jamais lu un de ses livres. Ces nouvelles publiées chez Harlequin ont été l'occasion de me lancer et de faire connaissance avec la plume d'Emily Blaine.
Ben rencontre Marie-Clémence lors d'un repas organisé par sa mère, pour caser son grand-frère. Entre nos deux héros, cela fait des étincelles immédiatement. L'histoire de Ben et Marie-Clémence est touchante et vraiment très drôle. Même s'il s'agit d'une nouvelle, l'intrigue est bien construite, prenante et pas du tout bâclée.
J'ai tout de suite accroché avec les personnages. Marie-Clémence est pétillante, drôle et déterminée. Quant à Ben, c'est un jeune homme du genre têtu, et qui va se heurter au caractère bien trempé de notre belle héroïne.
En somme, je suis tombée sous le charme de la plume d'Emily Blaine et j'ai d'ores et déjà ajouté ses romans à ma wish list.



Couverture Délicieuse dépendance
« Délicieuse dépendance » d'Eve Borelli :
Agathe s'est fait larguer par Nicolas il y a quelques mois, lorsque celui-ci a été sélectionné pour jouer en équipe de France de rugby. Il est parti du jour au lendemain, lui laissant juste une note lui disant de ne jamais le rappeler. Agathe peine à oublier son ex et les choses ne s'arrangent pas lorsque celui-ci revient dans le coin, avec toute l'équipe, pour se préparer au prochain match.
La personnalité d'Agathe est vraiment chouette, elle m'a beaucoup fait sourire. Par contre la personnalité de Nicolas n'est pas vraiment étoffée. On apprend à le connaître seulement à travers les souvenirs de notre héroïne, et ces derniers sont, pour l'essentiel, des moments de partie de jambes en l'air.
L'écriture de l'auteure est vraiment sympathique et assez drôle, du coup j'ai passé un bon moment. Toutefois, je n'ai pas vraiment accroché avec l'histoire qui, je trouve, repose sur un quiproquo pas vraiment crédible.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire