mercredi 9 décembre 2015

Did I mention I love you ?

Couverture Did I mention I love you ?
Did I mention I love you ?
d'Estelle Maskame
Editeur : Pocket jeunesse
Broché : 412 pages
Prix : 16.90 €

Eden, 16 ans, va passer l’été dans la nouvelle famille de son père, à Santa Monica, en Californie. Il vient de refaire sa vie, ce qui signifie qu’Eden a trois nouveaux demi-frères. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent … Mais Eden décèle en lui une grande fragilité, conséquence d'un lourd passé. Fascinée, elle ne peut s’empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est pourtant défendue : son demi-frère.

  • Mon avis :
[.Livre à paraître le 7 janvier 2016.]

Eden, une jeune fille de seize ans, va passer l'été chez son père qu'elle n'a pas vu depuis trois ans. Ce dernier ne lui a pas donné de nouvelles de lui tout ce temps, et c'est dans ce contexte qu'Eden va faire connaissance avec sa belle-famille : sa belle-mère et ses trois enfants adolescents (Jamie, Chase et Tyler). Si les deux plus jeunes de la fratrie sont aimables avec elle, c'est loin d'être le cas de Tyler, qui la traite comme un parasite. Ajoutez à cela le ressentiment d'Eden envers son père, et on a une jeune fille qui regrette un peu sa décision de venir passer l'été en Californie...

On sent bien qu'Eden est un peu perdue dans ce groupe d'amis estivaux qu'elle s'est trouvée. Je l'ai sentie différente, même si j'aurai aimé que l'auteur force un peu plus le trait là dessus. Eden a du potentiel et je le trouve sous exploité. La jeune fille se laisse souvent embarquer dans de mauvaises situations, pourtant elle est loin d'être bête, du coup je trouve cela dommage. Eden est une héroïne que j'ai eu envie de secouer de temps en temps, mais elle m'a aussi beaucoup attendrie.
De prime abord, Tyler semble être un gros con blaireau, pas aimable et ayant un problème avec l'autorité. Heureusement que cela ne dure pas et que l'auteur nous livre assez vite les dessous (façon de parler lol) du caractère de Tyler. Dans le cas contraire, on aurai eu un Hardin (comme dans After, d'Anna Todd) et je ne l'aurai pas du tout apprécié. J'ai trouvé Tyler touchant, même s'il est maladroit. On a envie de le prendre par la main et de l'aider :)
Concernant la relation entre Eden et Tyler, j'avoue avoir ressenti un manque d'émotions dans la première moitié du livre. On les voit assez peu en tête à tête, pourtant ils vivent sous le même toit. Cela aurai pu donner une histoire un peu plus profonde, avec plus d'émotions, plus de tensions. Cela s'améliore dans la deuxième partie du roman.

La plume de l'auteur est simple, assez minimaliste, mais efficace. Elle m'a aisément embarquée dans son histoire et après tout, c'est tout ce que je demandais ! Toutefois, je lui reproche un petit côté "creux" dans son intrigue. Pendant une bonne partie du roman, l'intrigue se réduit à des soirées types beuveries/orgies et à des journées shopping. D'accord, les personnages sont jeunes et c'est l'été, mais quand même ! Un peu plus de matière aurai été la bienvenue ;)  La deuxième partie du roman est bien meilleure et un peu plus profonde.
Par conséquent, je n'ai pas vraiment accroché avec les personnages secondaires que j'ai trouvés bien trop stéréotypés et peu approfondis. Je me suis contentée de les regarder évoluer, un peu dans l'indifférence.

En conclusion, j'ai passé un bon moment avec « Did I mention I love you ? ». J'ai pu souligner quelques défauts dans ma chronique mais cela reste un roman addictif et plaisant. J'ai hâte de lire la suite, qui doit paraître dans quelques mois, toujours chez Pocket jeunesse.

3 commentaires:

  1. Juste une petite question, dans le résumé du livre c'est mis que c'est son demi-frère, mais si je comprends bien c'est son beau-frère non? C'est le fils de sa belle-mère mais pas de son père? :o

    J'ai horreur qu'on fasse l'amalgame des deux, parce que cette histoire m'est arrivée ^^ Je suis sortie quand j'étais adolescente avec mon beau-frère, et je ne supportais pas qu'on dise demi-frère! Il n'y a rien de mal et d'interdit à ça :o Mais bon, vu les situations malsaines auxquelles ça mène, si c'était à refaire, j'éviterais :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, ils n'ont aucun lien de sang ! C'est juste le fils de sa belle-mère :D pas celui de son père

      Supprimer