samedi 5 mars 2016

La mer en hiver

Couverture Comme la mer en hiver / La mer en hiver
La mer en hiver
de Susanna Kearsley
Editeur : Charleston
Broché : 460 pages
Prix : 22.50 €

Lorsque Carrie McClelland, auteur à succès, visite les ruines du château de Slains, elle est enchantée par ce paysage écossais, à la fois désolé et magnifique. La région lui semble étrangement familière, mais elle met de côté son léger sentiment de malaise afin de commencer son nouveau roman, pour lequel elle utilise le château comme cadre et l’une de ses ancêtres, Sophia, comme héroïne. Puis Carrie se rend compte que ses mots acquièrent une vie propre et que les lignes entre fiction et faits historiques se brouillent de plus en plus. Tandis que les souvenirs de Sophia attirent Carrie encore plus au cœur de l’intrigue de 1708, elle découvre une histoire d’amour fascinante, oubliée avec le temps. Après trois cents ans, le secret de Sophia doit être révélé.

  • Mon avis :
Depuis quelques mois, Carrie McClelland peine à écrire son roman. Pourtant, elle a déjà fait toutes ses recherches et sait déjà ce qu'elle veut raconter. Carrie va rendre visite à son amie Jane en Ecosse (qui est aussi son agent) et, immédiatement, notre héroïne sent que c'est ici qu'elle doit écrire son roman, là où se déroule son histoire. Carrie loue une maison à Cruden Bay, et fait ainsi la connaissance de la famille Keith. Peu à peu, le personnage de Sophia, son ancêtre, s'impose à elle. Carrie décide d'écrire son histoire, transportée par ses rêves mélangeant souvenirs et faits historiques.

Le roman alterne donc entre deux périodes bien distinctes, mais au même endroit. D'un côté nous suivons Sophia Patterson en 1708, et de l'autre nous suivons Carrie de nos jours. Cette narration alternée renforce l'addiction et fait monter le suspense jusqu'aux révélations finales. L'équilibre est parfait entre tous les aspects du roman : le côté historique, fantastique et la romance.

L'auteure a créé un roman à l'univers envoûtant et passionnant. J'ai adoré suivre les deux destins de ces femmes, tout comme celui des hommes qui gravitent autour d'elles.
Je trouve que l'auteur écrit vraiment bien. Les descriptions sont justement dosées, elle m'a transportée en Ecosse à travers les époques avec une grande facilité. C'est fluide, c'est prenant, et elle m'a complètement transportée jusqu'à la dernière page. J'ai dégusté chaque chapitre.

On sent un gros travail de la part de l'auteur pour tout ce qui concerne l'aspect historique de son roman. Cette période trouble entre l'Angleterre, la France et l'Ecosse est une de mes préférées en littérature. Toutefois, je ne me souviens pas de tout (les dates, les faits, les noms), et ici l'auteur réussi à rendre l'ensemble du contexte politique et historique très accessible. 
Pendant ma lecture de « La mer en hiver », impossible de ne pas penser à « Outlander » (de Diana Gabaldon) dont l'histoire se déroule quelques années plus tard (dans les années 1740). Ce sont deux romans bien différents, mais le contexte de l'un s'approche de l'autre. Désormais, je suis fan de D.Gabaldon ET S.Kearsley ;)

Carrie et Sophia sont deux femmes fortes, mais de manière différente, surtout par rapport aux époques dans lesquelles elles vivent. J'ai aimé le côté indépendant de Carrie ainsi que le fait qu'elle cherche des réponses tout en acceptant cette touche de magie dans sa vie. Quant à Sophia, c'est une jeune femme qui a enduré beaucoup de choses et qui va vivre pas mal d'épreuves. Elle y fera face avec force et dignité, c'est une héroïne à la fois douce et courageuse.
Les personnages secondaires m'ont tous beaucoup plu, qu'ils viennent du passé ou du présent. Ils donnent tous une dimension encore plus riche au roman. J'ai aimé la patience et la douceur de Graham, la bonté et la simplicité de Kirsty, la gentillesse de la comtesse d'Erroll, le ténébreux Moray...

En conclusion, « La mer en hiver » a été un véritable coup de coeur. L'auteur nous offre un roman prenant et émouvant, où se mêlent différents personnages tous attachants et passionnants. « La mer en hiver » a un côté envoûtant, dont l'histoire nous poursuit même une fois le livre terminé depuis plusieurs jours. Je suis ravie d'avoir lu une telle merveille !

L'info en plus : Ce roman est un one-shot, mais j'ai vu sur Goodreads que l'auteur a écrit un autre roman concernant un des personnages de « La mer en hiver » et le château de Slains. Je croise les doigts pour que les éditions Charleston le publient !

2 commentaires: