mardi 22 mars 2016

Les Sept Soeurs, tome 1 : Maia

Couverture Les Sept Soeurs, tome 1 : Maia
Les Sept Soeurs, tome 1 : Maia
de Lucinda Riley
Editeur : Charleston
Broché : 509 pages
Prix :

À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu'elles étaient bébés, Maia d'Aplièse et ses soeurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève.
Pour héritage, elles reçoivent chacune un mystérieux indice qui leur permettra peut-être de percer le secret de leurs origines. La piste de Maia la conduit au-delà des océans, dans un manoir en ruines sur les collines de Rio de Janeiro, au Brésil. C'est là que son histoire a commencé… Secrets enfouis et destins brisés : ce que Maia découvre va bouleverser sa vie.

  • Mon avis :
Suite à la mort soudaine de leur père, Maïa et ses six soeurs se retrouvent à Atantis, la maison de leur enfance. Les jeunes femmes ont toutes été adoptées aux quatre coins du monde par Pa Salt, ce richissime et énigmatique homme d'affaires. Il laisse derrière lui une lettre et un indice pour chacune de ses filles, leur permettant de découvrir leurs origines si elles le désirent. La quête de Maïa la suivra jusqu'à Rio de Janeiro, au Brésil.

Dans ce premier tome de la saga, nous suivons l'histoire du point de vue de Maïa. Le début du roman m'a paru un peu longuet et j'ai eu un peu de mal à vraiment me plonger dans l'histoire pendant les cent premières pages. Toutefois, une fois que l'on rentre dans le vif du sujet, c'est un vrai délice. Le récit de la quête de Maïa (qui se déroule en 2007) est entrecoupé de longs passages sur le passé de son ancêtre Izabela (entre 1928 et 1931).

L'histoire de Maïa est touchante et j'ai aimé la suivre dans sa recherche d'identité. Toutefois, je dois avouer que j'ai préféré les passages concernant ses ancêtres. J'ai trouvé ceux-ci plus passionnants. Je pense que cela vient aussi du fait que l'on est assez peu en compagnie de Maïa, je n'ai donc pas vraiment eu le temps de développer beaucoup d'empathie à son égard. Pourtant, elle est une héroïne douce, en proie aux doutes mais déterminée, et gentille.

Tous les personnages du passé que l'on rencontre m'ont captivée. Que ce soit Izabela ("l'actrice principale" si je peux dire) ou les personnes qui gravitent autour d'elle. J'ai été prise dans le tourbillon de cette histoire à la fois belle et tragique, c'était magnifique !

« Les sept soeurs, tome 1 : Maïa » n'a certes pas été totalement un coup de coeur à cause de ce début trop lent à mon goût, mais je peux dire que j'ai adoré ma lecture. Je suis ravie d'avoir découvert la plume de Lucinda Riley et j'ai hâte de lire le deuxième tome de sa saga familiale (mon petit doigt m'a dit que cela était prévu pour bientôt !).

2 commentaires:

  1. Voilà une saga qui pourrait me plaire, je la rajoute dans ma liste.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette chronique, je pense que ce livre pourrait vraiment beaucoup me plaire !

    RépondreSupprimer