samedi 16 avril 2016

Confess

Couverture Confess 
Confess
de Colleen Hoover
Editeur : Hugo new roman
Broché : 340 pages
Prix : 17 €

Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin.
Lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry.
Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne pensait.
Elle n’a qu’une solution : s’éloigner d’Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c’est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité…

  • Mon avis :
J'ai bien aimé Ugly love (malgré un début laborieux) ainsi que Hopeless, j'ai adoré Maybe Someday, et j'ai été déçue par Indécent. Je ne peux donc pas dire que Colleen Hoover est pour moi une valeur sûre, ni que je sois une très grande fan. Pourtant, je veux à chaque fois tester ses nouveaux romans :) J'aime beaucoup la plume de l'auteur et j'aime le fait qu'elle change de "thème" à chaque fois, tout en restant dans l'émotion.

Auburn, vingt et un an, a quitté Portland il y a quelques semaines pour s'installer à Dallas dans le Texas. Elle a un peu de mal à s'acclimater à ce nouvel endroit de vie, d'autant plus qu'il lui rappelle des souvenirs plutôt douloureux. Tout à fait par hasard, Auburn rencontre Owen, un artiste qui expose dans une galerie appelée Confess.

Je ne peux pas vous en dire trop sur l'intrigue de ce roman sous peine de vous spoiler complètement (et surtout, inutilement). Le plaisir de la lecture de ce roman vient aussi avec la découverte de ses différents tenants et aboutissants. Le roman est bien construit, avec une narration à deux voies et le passé de chacun des protagonistes qui nous est dévoilé au fur et à mesure.
J'ai beaucoup aimé les peintures présentes au sein de l'ouvrage (qui sont de Danny O'Connor) ainsi que leurs explications à travers le personnage d'Owen (cette fameuse histoire de confession). Cette touche d'originalité m'a particulièrement marquée, j'ai adoré.

Je n'ai pas été bouleversée autant que je le pensais, ce qui fait que pour moi ce roman n'est pas un coup de coeur. Toutefois, je ne peux pas nier que j'ai été touchée par les personnages, leur façon d'affronter la vie, leurs blessures émotionnelles, leur passé et par les thèmes abordés.

Owen et Auburn sont des héros touchants, leur histoire singulière est plaisante à suivre. Je ne pourrais pas dire que c'est une histoire d'amour, ni même une "belle" histoire, car le roman prend racine dans la souffrance. Ce n'est pas une "histoire d'amour qui fait rêver" quoi :) Pourtant, j'ai aimé suivre l'histoire d'Owen et Auburn.

En conclusion, « Confess » n'a certes pas été un coup de coeur, mais j'ai tout de même apprécié ma lecture. Les personnages sont attachants mais j'ai ressenti un certain manque d'émotions (pourtant, ils en vivent des choses!). Il y a un côté too much qui pour moi fait défaut au récit. Toutefois, je le répète, j'ai beaucoup aimé suivre l'histoire d'Auburn et Owen.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire