mardi 12 avril 2016

Le pacte

Couverture Le pacte 
Le pacte
de Karina Halle 
Editeur : Hugo new romance
Broché : 360 pages
Prix : 17 €

Linden, Stéphanie et James sont les trois meilleurs amis du monde.
Linden est en train de devenir pilote d'hélicoptère, Stéphanie a créé sa marque de vêtements et ouvre sa première boutique, et James possède un bar. Ils habitent San Francisco, ils sont jeunes, ils sont beaux et ont beaucoup d'amis et de projets.
Un soir réunis dans le bar de James, Stéphanie et Linden vont faire un pacte. S'ils n'ont pas de relations sérieuses à 30 ans, ils se marieront. Au début, c'était marrant et sympa, mais au fil des années et des relations instables qu'ils vivent chacun de leur côté, le pacte va prendre de plus en plus d'importance dans leur vie.
Pourront-ils préserver leur amitié ?

  • Mon avis :
L'année de leur vingt-cinq ans, Linden propose un marché à Stéphanie. S'ils n'ont pas de relation amoureuse sérieuse à trente ans, ils se marieront. James, qui est leur ami et qui est déjà sorti avec Stéphanie, ne voit pas ce pacte d'un très bon oeil.

Le résumé m'avait fortement intriguée. J'adore les histoires d'amitié qui se transforment en histoire d'amour. Souvent, ces histoires sont les plus émotionnellement intenses, les plus vraies. Malheureusement, j'ai été très déçue avec ce roman !

Nous suivons nos deux personnages principaux à travers les différentes étapes de leurs vies, jusqu'à l'année de leur trente ans. Cette année-là prend plus de place dans le récit, car c'est celle qui va changer leur vie.
Au début du roman, j'avoue avoir été captivée. L'intrigue est prévisible, mais au début, ça ne m'a pas gênée. J'avais hâte de voir comment Linden et Stéphanie allaient comprendre que ce pacte n'était qu'une façade pour cacher une évidence : le fait qu'ils soient épris l'un de l'autre. Le twist de l'histoire vers la fin est assez "ridicule", je ne peux pas vous en dire plus pour ne pas vous spoiler, mais c'est un mauvais choix scénaristique à mon sens, et cela décrédibilise le personnage de Linden.

Je n'ai pas spécialement été séduite par Linden, son côté "vulgaire" ne me plaisait pas. Toutefois, j'y voyais un personnage potentiellement intéressant et j'avais beaucoup d'attentes le concernant pour la suite. Quant à Stephanie, elle ne m'a pas rebutée ni particulièrement plus. J'aurais aimé avoir une héroïne plus combattive.

Une fois que nos héros ont conclu (ce n'est pas un spoiler, on se doute que ça va arriver vu le résumé) l'auteur enchaîne les scènes de fesses (pour être polie) et nous raconte tout dans les moindres détails. Amis du romantisme, passez votre chemin ! Nos héros ne font pas l'amour, ils « baisent », utilisent un langage fleuri (« baiser », « baise moi », « bite », « queue »...) et surtout, Linden, c'est quand même le summum de la classe ! Si si je vous assure. Voici quelques phrases choc que j'ai retenues : « Je vais te baiser tellement loin ! », « Je te baise, je te baise, je te baise me souffle-t-il dans le cou. Tu jouis, tu jouis, tu jouis. » (aurait-il un problème de troubles obsessionnels compulsifs ?).
Bref, ils ne font plus que ça, à tel point que l'on se demande s'il existe vraiment des sentiments entre eux ou si tout ça n'était seulement qu'une affaire de cul (oui, moi aussi, je sais écrire des gros mots). 

La plume de l'auteur, qui n'est pas exceptionnelle, est plutôt fluide. Le style d'écriture est simple, et le roman se lit vite grâce à divers "procédés" : la narration alternée, les cinq années de leur vie passées rapidement sans grands détails, et les scènes de fesses nombreuses (surtout dans la deuxième moitié du roman comme je vous le disais).

En conclusion, « Le Pacte » propose un synopsis alléchant, nous promettant une amitié se transformant en romance intense et passionnée. Malheureusement, pour ma part, cela n'a pas du tout fonctionné. Je n'ai ressenti aucune émotion, les personnages m'ont agaçée et la vulgarité m'a dégoûtée.

2 commentaires:

  1. définitivement ça passe mieux en VO, rien qu'avec tes deux petites phrases que tu cites :P
    du coup j'ai commandé la suite en VO aussi :P (même si ça n'est pas une vraie suite vu que les personnages changent)

    RépondreSupprimer
  2. Ah bah voilà. J'aurais du lire ta chronique avant de l'acheter et de le lire. Ça m'aurait évite la même déception.

    RépondreSupprimer