mardi 24 mai 2016

Supernova

Couverture Supernova 
Supernova
d'Emma Daumas
Editeur : Scrinéo
Broché : 320 pages
Prix : 20 €

L'histoire d'Annabelle, une petite chanteuse de bal de province âgée de 16 ans et de son avatar, Bella, créature née de sa participation à un télé-crochet en vogue. Dans l'univers du spectacle et de la démonstration de soi où se confondent l'amour et la séduction, le narcissisme et le respect de soi, la jeune fille cherche le chemin le plus juste.

  • Mon avis :
Annabelle, jeune chanteuse de province, est repérée par le producteur de l'émission Starcatcher lors d'un petit concert dans son village. La jeune fille se rend sur Paris pour passer une audition et quelques mois plus tard elle apprend qu'elle a été sélectionnée pour participer à l'émission. Au départ fraîche, naïve et gentille, Annabelle fini par se perdre dans cette émission, dans sa recherche de célébrité...

Je ne sais pas vraiment quoi penser de ce roman. Si au départ j'ai été emportée par l'histoire (malgré le fait que je n'aime pas tout ce qui touche à la téléréalité) j'ai fini par ne plus supporter l'héroïne et par me détacher du récit. J'attendais une héroïne qui évolue, qui apprend de ses erreurs, mais ce n'est pas le cas.
Par conséquent, je n'arrive pas à le prendre comme "un livre qui dénonce" tant l'héroïne est "cruche" jusqu'au bout. Il se passe des choses extrêmement graves dans la vie d'Annabelle et celle de ses proches, et on a l'impression que son égoïsme l'entoure d'une bulle. Annabelle devient complètement déconnectée de la réalité, elle perd totalement pied, elle devient injuste voire méchante. Cette célébrité fulgurante détruit tout ou presque dans la vie de l'héroïne, et elle ne s'en rend pas vraiment compte.

Je vois dans les différentes interview d'Emma Daumas qu'elle dit, en gros, avoir voulu aborder/expliquer tout le star system, ses qualités mais aussi ses travers, tout en le poussant à son paroxysme. Toutefois, ce n'est pas ce que j'ai ressenti en lisant ce roman. Certes, l'auteur décrit vraiment bien tout ce star system, cette recherche de célébrité, l'envers du décor, le côté "création de star et rejet" etc.
Malheureusement, son héroïne subit jusqu'au bout, il n'y a pas de rébellion, pas de message fort, pas de "morale". Pour moi, ce n'est pas un roman "engagé" au final, et c'est bien dommage. A mon sens, cela aurait donné une dimension particulière à son roman.

Je tiens tout de même à souligner que la plume d'Emma Daumas m'a agréablement surprise. On sent un vrai travail sur son écriture et j'ai trouvé cela vraiment fluide. Je n'étais pas particulièrement fan de ses chansons (je crois que j'étais un peu trop vieille) et je ne l'ai pas suivie dans la Star Academy (j'ai horreur de la téléréalité et de ce qu'elle fait subir aux gens qui y participent) mais je la découvre en tant qu'auteur et j'ai beaucoup aimé son écriture. Si elle publie autre chose, je la lirai très certainement.

En conclusion, j'avais très envie d'aimer « Supernova » mais j'avoue que j'ai été un peu déçue. J'ai bien compris la démarche de l'auteur et son envie de montrer que la célébrité n'est pas à rechercher à n'importe quel prix, que l'amour de soi est préférable. Toutefois, je pense que ce message est abordé de manière un peu maladroite à travers une héroïne qui devient détestable. J'aurais préféré une véritable évolution de la part du personnage principal.

3 commentaires:

  1. J'ai hésité à me le faire prêter (je ne voulais pas dépenser un centime pour ce livre) mais si le roman n'est pas une critique du star-system, je vais alors passer mon chemin. J'étais ado à l'époque de la Star'Ac, suivais vraiment l'émission en pointillés pour plusieurs raisons. Elle ne m'intéressait pas plus que ça mais j'étais surtout consciente qu'on n'entendrait plus parler de la grande majorité des candidats, un an après la fin de l'émission. Seule Jenifer a bien tiré son épingle du jeu. Nolwenn a fait un tabac avec son album sur les chansons bretonnes mais on n'en entend plus parler aujourd'hui. Emma Daumas étant clairement tombée dans les oubliettes, je m'attendais à ce qu'elle ait un minimum d'esprit critique mais puisque vous êtes plusieurs à expliquer que ce n'est pas le cas, je ne vais pas perdre mon temps. J'ai d'autres lectures qui m'attendent ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Elle raconte un peu son histoire finalement ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas du tout. Elle se sert de son vécu pour son unives (le star système, comment se passe une émission etc) mais ce n'est pas du tout une autobiographie.

      Supprimer