mercredi 16 mai 2018

Les étoiles de la fortune, tome 2 : Annika

Couverture Les étoiles de la fortune, tome 2 : Annika
Les étoiles de la fortune, tome 2 : Annika
de Nora Roberts
Editeur : J'ai lu
Poche : 377 pages

Créature fabuleuse, Annika est une sirène qui n’a pas hésité à quitter l’océan pour partir en quête des Étoiles de la fortune. Or, étrangère au monde des Humains, elle doit tout apprendre de leurs coutumes. Heureusement, elle peut compter sur ses amis et sur Sawyer, le séduisant voyageur du temps. Or, ses jours parmi eux sont comptés, et il leur faut à tout prix faut retrouver l’Étoile d’Eau. Et s’il s’avérait qu’ Annika était en fait la clé qui les conduirait tous à cet astre légendaire ?

  • Mon avis :
Par bien des aspects, cette saga me fait penser à la série « Les héritiers de Sorcha », qui est une trilogie que j'ai adorée. Toutefois, je dois bien avouer que ce deuxième tome m'a un peu déçue. L'intrigue de cet opus, avec Annika comme narratrice, est moyennement prenante. Il y a beaucoup de longueurs, et je me suis un peu ennuyée. Il y a beaucoup de discussions, de mise en place de plan, de repas... C'est vraiment trop répétitif.

Il y a tout de même de bonnes choses dans ce deuxième tome.
Une fois de plus, Nora Roberts mêle habilement la réalité avec le côté fantastique et folklorique de la Grèce et des déesses, si bien que l'on a envie d'y croire. Les descriptions du pays sont superbes et nous font rêver. 
Autre point positif : j'étais vraiment ravie de retrouver les six personnages principaux du roman qui forment une "famille" forte et soudée. Sasha, Riley, Sawyer, Annika, Bran et Doyle vont davantage se rapprocher et les évènements qu'ils vont vivre vont indéniablement resserrer leurs liens.
La plume de Nora Roberts est pleine de douceur, à l'image de la belle Annika. C'est une jeune femme presque pure, innocente. Par certains côtés, elle est comme une enfant : sans filtres, et cela nous donne quelques situations cocasses qui m'ont fait sourire.

En conclusion, si le premier tome « Sasha » avait été un vrai coup de coeur, ce n'est malheureusement pas le cas avec « Annika ». Je trouve que l'on ressent qu'il s'agit d'un tome de transition, à mi-chemin dans l'histoire, et quelque part, c'est dommage. En effet, j'ai ressenti pas mal de longueurs dans ce deuxième opus. Toutefois, j'ai été ravie de retrouver tous les personnages, Annika est une jeune femme adorable et la magie de Nora Roberts opère toujours. Je vous dis à bientôt pour le troisème tome.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire