jeudi 25 août 2011

La Déclaration - Tome 1 : L'histoire d'Anna


La Déclaration - Tome 1 : L'histoire d'Anna (Gemma Malley)
éditions Naïve - Littérature jeunesse / Dystopie


Angleterre, 2140.
Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s'ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hal un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n'auraient pas dû naître, des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n'a plus de parents désormais. Confinée dans l'enceinte du pensionnat, elle travaille très dur, pour effacer leur faute.
Anna a tout oublié de son passé. Jusqu'au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître. Mais qui est ce Peter ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ? Et pourquoi elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée ?


  • Mon avis :
- Cela faisait longtemps que ce livre traînait dans ma PAL, et je ne suis pas déçue de l'en avoir sorti !!

- Un traitement contre la plupart des maladies et la vieillesse a été trouvé. Les Hommes ne meurent plus, et pour éviter la surpopulation, ils signent la Déclaration : il est impossible d'avoir des enfants, à moins de renoncer à cette immortalité (mais c'est assez mal vu).
Pour les couples qui font tout de même des enfants, l'issue est tragique. Les parents se retrouvent en prison (ou pire) et les enfants, s'ils sont attrapés par les Rabatteurs, finissent dans des pensionnats (ou se font tuer) et sont considérés toute leur vie comme des Surplus.

- Anna est donc une Surplus, elle n'aurait jamais dû naître. Elle devra racheter toute sa vie la "faute" de ses parents. Les enfants Surplus sont endoctrinés dès qu'ils arrivent au pensionnat, et doivent mener une vie de serviteurs (pour ne pas dire d'esclaves) pour les familles dites Légales.

- Anna est tout a fait d'accord avec sa condition, ou en tous cas, elle l'accepte. Ceci est dû au fait qu'on lui rabâche depuis plus de dix ans qu'elle n'est qu'une erreur de la nature. Même si dans sa tête les prémices d'une mini révolte se mettent en place doucement, l'arrivée de Peter, un Surplus de son âge, va chambouler ses croyances.
J'ai aimé l'évolution des personnages. Anna gagne en maturité, en caractère et s'émancipe au fil des pages. Ce n'est pas trop brut, tout va crescendo. Quant à sa "relation" avec Peter on est loin de l'histoire d'amour et c'est tout aussi bien.
J'ai adoré l'histoire de la directrice Mrs Pincent. Je ne peux pas vous en dire plus sans vous gâcher tout le suspens, mais j'ai vraiment aimé la tournure que prennent les choses.

- La Déclaration est un roman que j'ai dévoré et adoré. Grâce aux personnages, mais aussi grâce à l'originalité de l'histoire. Et puis, c'est tellement réaliste. On ne doute bien qu'un jour nous réussirons à guérir les maladies qui font le plus de dégâts (cancer, sida, maladies génétiques...), nous vivrons bien plus longtemps (sans pour autant aller jusqu'à l'immortalité) et l'on se retrouvera alors coincés sur notre Terre qui deviendra bien vite trop petite, et sans ressources...

3 commentaires:

  1. Décidément, tu enchaînes les chroniques aujourd'hui =) Il est dans ma PAL et prévu pour le mois de septembre !

    RépondreSupprimer
  2. Ah je l'ai lu la semaine dernière et je l'ai dévoré tout comme toi! Une des meilleures dystrophies que j'ai lue.

    RépondreSupprimer
  3. Assez tentant... Je le mets dans ma PAL :D

    RépondreSupprimer