vendredi 3 août 2012

Sentiment 26

Sentiment 26
de Gemma Malley

2065. Après une guerre qui a plongé le monde dans le chaos, le Guide Suprême a pris le commandement de la dernière Cité. Ce refuge, ceinturé d’une muraille fortifiée, est organisé en différentes castes : de A à D, des citoyens Admirables aux citoyens Déviants. Pour préserver l’harmonie, tous ont subi une lobotomie. C’est la garantie qu’ils n’agiront jamais contre le Système et respecteront les Sentiments, le livre qui régit leur moralité. Et surtout qu’ils ne s’aventureront pas hors de l’enceinte, chez les Damnés – ces odieuses créatures qui hantent la nuit de leurs cris inhumains… Evie, 16 ans, une B, travaille pour le gouvernement et étiquette d’une lettre, jour après jour, l’ensemble des habitants. Promise à Lucas, être froid et distant, parfait A et futur haut dirigeant, elle est en fait amoureuse de son frère Raffy, infréquentable D.

  • Mon avis :
Suite aux Horreurs (sorte de guerre mondiale qui a instauré le chaos sur Terre), le mal a été éradiqué pour une partie de la société (ceux qui vivent dans la Cité) grâce à une opération chirurgicale permettant d'inhiber certains sentiments. Tout cela à l'initiative du Dr Fisher et ses idées visionnaires. Les rebuts de la société vivent à l'extérieur, ils sont appelés les Maudits et tout le monde en a peur.

Tout de suite, cela m'a rappelé « Delirium » (Lauren Oliver), je m'attendais donc à lire quelque chose d'aussi passionnant.
Malheureusement, une fois que l'auteure a exposé le fonctionnement de la Cité et des diverses castes qui la compose, l'histoire se concentre essentiellement sur Evie, oubliant presque de développer la vie dans cette Cité soit disant parfaite. C'est vraiment dommage, il y avait tellement matière à faire avec ce thème.
L'univers est bien présenté, mais pas assez exploité. Pourtant il y a tous les ingrédients nécessaires à une superbe dystopie : un Guide Suprême (une espèce de chef gourou tout ce qu'il y a de plus détestable), des castes dans lesquels les gens sont étiquetés de Admirables à Déviants, tout un culte autour du Guide et du livre Les sentiments... C'est si mal exploité qu'au final, ça fait plus "moutons dans une secte" que vraie dystopie.

Je n'ai pas été séduite par les personnages, que je n'ai pas trouvé charismatiques.
Evie, 17 ans, est une héroïne qui fait pâle figure. J'ai trouvé qu'elle manquait de personnalité et de convictions. Elle se laisse mener par le bout du nez par la plupart des gens qu'elle rencontre (y compris Raphaël), si bien que l'on se demande comment elle a pu faire pour en arriver à une telle rébellion.
Raphaël ne m'a pas non plus convaincue. Il est arrogant, égoïste, chiant, lunatique... je me suis demandé tout le long du livre pourquoi Evie s'était-elle entichée de lui. Il y a des baffent qui se perdent ! De plus, leur relation est plus que bancale, on ne dirait pas qu'ils s'aiment vraiment.
Le seul personnage qui m'a vraiment plu, c'est Lucas. Même si on le voit assez peu, il a un rôle important. Il se révèle au fur et à mesure de l'histoire et on s'attache facilement à lui.

J'ai vu qu'il s'agissait d'un tome 1 en VO ("The Killables #1"), mais pour moi l'histoire se suffit à elle même, et la fin n'offre rien de palpitant.
 Pour conclure, même si j'ai passé un assez bon moment de lecture, je suis plutôt déçue et je m'attendais à beaucoup mieux.
En revanche, je vous conseille « La déclaration » de la même auteure, j'ai adoré ! (mon avis ici)

J'ai lu ce livre avec les membres de Livraddict, cliquez sur leurs pseudos pour voir leurs avis : ComicsBook - Cookies - Babynou - Petillebulle - Anouk - Laura1912 - Bouquinons

6 commentaires:

  1. Ca à l'air très superficielle lorsqu'on te lis, j'avais envie de lire avant, mais tu n'es pas la seul a avoir un avis mitigé ^^'

    RépondreSupprimer
  2. C'est dommage que tu n'aies pas adhéré :(

    RépondreSupprimer
  3. Il m'a fait penser à Delirium aussi.. Delirium qui est bien mieux si on compare ^^'

    J'aimerai beaucoup lire La déclaration, j'avais bien accroché avec le style de l'auteur.

    RépondreSupprimer