vendredi 15 mars 2013

Zombies don't cry

  • Mon avis :
« Zombies don't cry » est un roman décalé avec lequel j'ai passé un délicieux moment.

Maddy est une lycéenne tout ce qu'il y a de plus normale (ou presque) jusqu'au jour où elle décide d'enfreindre les règles pour Stamp, le nouveau mec du lycée. Elle fait le mur, et paf !, la foudre lui tombe sur la tête (littéralement j'entends). Elle se réveille le visage dans la boue, avec une sensation bizarre, et sans rendez-vous du coup. Une fois revenue chez elle, elle comprend qu'elle est morte... et vivante ! Après avoir diagnostiqué sa "maladie", le zombisme, direction le supermarché pour faire le plein de cervelles (miam !).

La pauvre Maddy va découvrir que même morte, il y a des règles à respecter (pour protéger les zombies, mais aussi les humains, dits les Normaux). Celles-ci sont édictées par les Anciens, et les Sentinelles se chargent de ramener les zombies récalcitrants dans le rang. Avec ses deux nouveaux compagnons, Dane et Chloé, eux aussi zombies de leur état, Maddy va apprendre à être une bonne morte-vivante. Qui dit "bon zombie" dit aussi "mauvais zombies", et c'est là que les Serks entrent en scène. Ce sont des zombies fous furieux, sadiques et dévoreurs de cervelles humaines. Deux d'entre eux en veulent aux élèves du lycée, et plus spécialement à Maddy. Il est temps de se défendre, et de partir à la chasse au zombie !

Maddy est un personnage excellent ! Au départ d'un naturel plutôt discret, elle se forge une personnalité du tonnerre grâce à sa transformation. Bien sûr, elle est un peu perdue au tout début, mais elle va vite prendre ses marques. J'ai adoré son humour, ses sarcasmes et sa répartie. Malgré ses mésaventures, Maddy reste forte et ne s’apitoie jamais sur son sort.

« Zombies don't cry » est un ovni dans le monde des livres sur les zombies. Pour une fois, ils sont doués d'intelligence et pas seulement bêtes à manger du foin (ou des cerveaux). Quoique pour certains personnages de l'histoire, ça se discute (Squelette et Dahlia, si vous passez par là...). Les zombies de l'auteur sont doués d'humanité et ne sont pas très différents de nous, hormis leur régime alimentaire et leur aspect un brin cadavérique. J'ai également beaucoup aimé les explications de l'auteur sur la création des zombies, leur mode de vie, leurs points faibles... c'est une véritable espèce.

Pour conclure, j'ai adoré « Zombies don't cry » et je ne me suis pas ennuyée un seul instant grâce à Maddy et ses aventures. Je vous le recommande chaudement ;)

Livre lu pour :

  • Challenge :
Challenge jeunesse / young adult : 40 livres lus /50

1 commentaire: