mardi 2 avril 2013

Le journal du Colonel Brandon

Couverture Le journal du colonel Brandon
Le journal du colonel Brandon
d'Amanda George

James Brandon nous livre son désespoir : la femme qu’il aime, Eliza, est contrainte d’épouser son frère. Il s’engage alors dans l’armée et s’exile aux Indes pendant de longues années. De retour en Angleterre, il recueille la fille d’Eliza, devenue orpheline, et tombe sous le charme de l’impétueuse Miss Marianne Dashwood. Mais cette dernière lui préfère le beau Willoughby qui a déjà, par le passé, causé du tort au colonel Brandon…

  • Mon avis :
J'ai lu « Le journal du colonel Brandon » pratiquement en même que « Raison et sentiments », dont l'auteur s’imprègne pour créer son intrigue. Les deux ont été une excellente découverte.

« Le journal du colonel Brandon » reprend la trame du livre « Raison et sentiments », mais en y ajoutant toute l'histoire personnelle de James Brandon. Ainsi, nous suivons la vie du colonel pendant vingt ans, et tout ceci de son point de vue étant donné qu'il s'agit de son journal intime.

Il est vraiment très intéressant de faire connaissance avec cet homme bien avant sa rencontre avec Marianne. On découvre ainsi pourquoi il est devenu tel qu'il est, c'est-à-dire un homme touchant, drôle et honorable.

Tout commence lorsque le père de James contraint Eliza, sa pupille, à épouser Harry, le frère de James. Il est anéanti car ils sont amoureux et espéraient se marier un jour. Suite à cela et toutes les graves conséquences qui en découlent, James Brandon se refuse à aimer de nouveau et sera encore célibataire à trente-six ans. C'est alors qu'il rencontre Marianne Dashwood, une jeune fille pleine de vie.

L'auteur m'a complètement séduite. Elle a, à mon sens, apporté tout ce qu'il me manquait au personnage du colonel Brandon dans le roman originel. Le portrait de celui-ci fait par Amanda George correspond tout à fait à ce que l'on a pu apercevoir dans le roman de Jane Austen.

De plus, « Le journal du colonel Brandon » nous permet également de voir naître les sentiments du colonel envers Marianne Dashwood, de les voir se développer. Ce format de journal intime nous plonge vraiment aux côtés de ce cher James.

En somme, « Le journal du colonel Brandon » est un très bon complément à l'histoire originelle, « Raison et sentiments ». L'écriture est certes plus moderne, mais est très agréable et toujours dans l'esprit de l'univers Austenien.

Petite info en plus : Amanda George est également l'auteure du Journal de Mr Darcy (personnage d'Orgueil et préjugés).


Livre lu pour :
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire