jeudi 18 juillet 2013

Version beta

Couverture Version Beta, tome 1 
Version beta, tome 1
de Rachel Cohn
Editeur : Robert Laffont
Collection : R
Broché : 424 pages
Prix : 18,50 €

Née à seize ans, Elysia a été créée en laboratoire. Elle est une version BETA, un sublime modèle expérimental de clone adolescent, une parfaite coquille vide sans âme.
La mission d Elysia : servir les habitants de Demesne, une île paradisiaque réservée aux plus grandes fortunes de la planète. Les paysages enchanteurs y ont été entièrement façonnés pour atteindre la perfection tropicale. L'air même y agit tel un euphorisant, contre lequel seuls les serviteurs de l'île sont immunisés.
Mais lorsqu'elle est achetée par un couple, Elysia découvre bientôt que ce petit monde sans contraintes a corrompu les milliardaires. Et quand elle devient objet de désir, elle soupçonne que les versions BETA ne sont pas si parfaites : conçue pour être insensible, Elysia commence en effet à éprouver des émotions violentes. Colère, solitude, terreur... amour.
Si quelqu'un s'aperçoit de son défaut, elle risque pire que la mort.

  • Mon avis :
« Version beta » est une dystopie intéressante, bien qu'elle ne révolutionne pas le genre.

L'île de Demesne a été créée par de riches humains. Ils ont façonné cet endroit de sorte qu'il soit idéal, paradisiaque. La qualité de l'air est telle qu'elle plonge les humains dans une sorte d'ataraxie, une oisiveté sans pareil. Ils ont ainsi créé les clones pour les servir et répondre au moindre de leurs désirs et besoins.

Elysia est la première clone adolescente à être vendue. C'est une version beta et non un prototype final. Toutefois, Madame Bratton va faire son acquisition pour "remplacer" sa fille partie à l'université hors de l'île de Demesne. Programmée pour être simplement une coquille vide sans âme, Elysia commence pourtant à ressentir des émotions, et elle revit les souvenirs de son originale (à partir de laquelle elle a été dupliquée).

L'univers de l'auteure est intéressant, bien que sous exploité à mon goût. Tout d'abord, on ne connaît rien du processus de fabrication des clones. Ce n'est pas grave en soit, mais cela m'a gênée de ne rien savoir du tout. Ensuite, les explications concernant "la guerre des Eaux" sont juste survolées. Au final, on ne sait pas vraiment pourquoi le monde est devenu comme cela. On reste dans la bulle de Demesne.

J'ai bien aimé le personnage d'Elysia et son évolution, même si je n'ai pas toujours compris ces choix. En revanche, les autres personnages m'ont vraiment agacée. Ils sont vides, sans réelle personnalité et ont des préoccupations tellement puériles. Du coup, les relations qu'Elysia entretient avec les autres m'ont parues un peu fades et vraiment malsaines. Surtout vers la fin.

Au final, j'ai pu trouver quelques défauts à « Version beta » et mon impression générale sur l'histoire est plutôt mitigée. Toutefois, l'univers est très intéressant et les évènements du final m'ont donné envie d'en savoir plus. Je lirais donc sans doute le second tome de cette tétralogie.

Livre lu grâce à :

1 commentaire: