vendredi 13 septembre 2013

Piégée

Couverture Piégée
Piégée
d'Heather Dixon
Editeur : Panini
Collection : Scarlett
Broché : 475 pages
Prix : 16 €

Azalée est l'héritière du trône. Elle porte des robes magnifiques, a de nombreux prétendants et danse dans de somptueux bals. Le rêve prend fin à la mort de sa mère. Un jour pourtant, ses sœurs et elle découvrent un passage secret qui conduit vers un pavillon enchanté, dans une forêt d'argent. Elles y dansent toute la nuit. Si l'endroit semble merveilleux, le Gardien des lieux l'est beaucoup moins, et ses intentions envers Azalée sont loin d'être bienveillantes. En effet, le Gardien aime garder les choses, et Azalée va payer le prix fort pour danser dans ce jardin secret.

  • Mon avis :
« Piégée » est une adaptation du conte des frères Grimm « Les souliers usés », aussi appelés « Le bal des douze princesses ». Je ne connaissais pas du tout ce conte lorsque je me suis plongée dans l'histoire revisitée par Heather Dixon, c'est donc avec plaisir que je me suis laissée tenter.

L'histoire s'ouvre sur le bal de Noël. Azalée y assiste en tant qu'aînée, tandis que ses soeurs ne sont pas autorisées à participer. Malheureusement, sa joie est de courte durée puisque sa mère décède. La coutume veut que la famille reste en deuil pendant une année entière. Les règles sont claires : les princesses et le roi doivent vivre reclus dans le château habillé de tentures noires, et aucune distraction n'est permise, pas même la danse. Azalée trouve un passage secret vers un monde magique, où l'on danse toute la nuit. C'est ainsi que les princesses vont user leurs souliers chaque fois que le soleil se couche. Toutefois le Gardien n'est pas aussi bon qu'il veut le faire croire, et les princesses vont se retrouver en danger.

Les princesses sont de vraies têtes à claques. Têtues et égoïstes, elles ne pensent qu'à leur bonheur et à la danse. Du coup, j'ai eu du mal à les apprécier et à m'attacher à elles. En revanche, j'ai bien aimé Bradford, que j'ai trouvé touchant. C'est dommage qu'on ne le voit pas plus d'ailleurs. Tandis que le roi, je l'ai trouvé très en retrait et peu intéressant. Il est méchant sans vraiment être cruel, il manque de charisme et on ne sait pas vraiment dans quelle catégorie le ranger.

Niveau écriture, je dois bien avouer que j'ai eu du mal à m'y faire. Certaines descriptions sont plutôt assommantes (surtout concernant les danses) et les répétitions m'ont agacée (le roi se mord les joues au moins à trente reprises).

« Piégée » est une adaptation plutôt bien faite du conte des frères Grimm (que j'ai lu une fois le roman terminé). En effet, l'auteur a repris l'essentiel de l'histoire et des personnages, tout en y greffant son intrigue personnelle. Toutefois, il m'a manqué quelque chose pour vraiment apprécier le roman. L'ouvrage est resté trop jeunesse et les descriptions inutiles ont eu raison de mon enthousiasme initial.

2 commentaires:

  1. La couverture est tellement belle, je me penche à chaque fois dessus en magasin mais le résumé semble trop simple, j'avais peur que ce soit bien trop jeunesse et ton avis semble le confirmer..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça m'a assez perturbée d'ailleurs. Je pensais vraiment trouver une histoire plus YA que jeunesse.

      Supprimer