vendredi 4 octobre 2013

Pisteur, livre 1 : partie 1

Couverture Pisteur, tome 1 
Pisteur, livre 1 : partie 1
d'Orson Scott Card
Editeur : J'ai lu
Semi poche : 313 pages
Prix : 14 €

Rigg sait garder les secrets, le sien en particulier : il est un pisteur, capable de traquer n’importe qui en suivant des traces que lui seul perçoit.
À la disparition de son père, le garçon est stupéfié de découvrir que ce dernier lui cachait bon nombre de choses : des informations sur son passé, son identité, son destin. Alors qu’il mesure toutes les perspectives qu’offre son étrange talent, son existence tout entière va prendre une nouvelle tournure…

  • Mon avis :
Rigg est un jeune garçon de 13 ans qui vit une vie de chasseur avec son père. Ce dernier lui enseigne tout sur ce travail,  mais pas seulement. A l'image d'un précepteur, il lui apprend diverses matières et manières. Rigg possède un don : il voit les traces que laissent les humains et animaux sur leur passage. Ce qui se révèle pratique pour la chasse. La vie de Rigg prend un tournant inattendu le jour où son père décède. Chassé de son village suite à un malheureux événement, Rigg part sur les traces de sa mère et sa soeur,  dont il ignorait l'existence jusqu'à présent.

Ce premier tome se concentre essentiellement sur le voyage de Rigg et son compagnon Umbo, jusqu'à la ville de Aressa Sessamo, là où il est censé retrouver sa mère. Le voyage leur permet de faire plus ample connaissance, et Umbo dévoile à Rigg que lui aussi a un don. Ils feront un arrêt dans une taverne où ils rencontrent le 3e protagoniste de cette histoire : Miche, un homme voulant les aider.

L'idée de départ m'a beaucoup plu. Un jeune homme avec un pouvoir particulier en quête d'identité,  c'est souvent une bonne base pour un roman fantastique. Malheureusement je n'ai pas du tout été transportée par l'histoire. Les événements se déroulent trop lentement,  l'auteur alourdit son récit avec des descriptions inintéressantes et des dialogues plutôt denses.

Le concept du voyage dans le temps (abordé ça et là dans le roman) n'est pas compliqué en soit, mais la plume de l'auteur l'a rendu trop technique, et indigeste selon moi. Il faut un temps pour s'y adapter, et se concentrer pendant la lecture pour tenter de tout saisir. Ce que je n'apprécie pas forcément. 

Les personnages ne m'ont pas vraiment séduite. Rigg pourrait être un jeune homme attachant,  mais je l'ai trouvé trop mature et trop pédant pour seulement 13 ans. En revanche, Umbo et Miche sont plutôt sympathiques. Je regrette que le pouvoir de pisteur de Rigg ne soit pas mis en avant,  même si on en parle beaucoup.

Pour conclure, "Pisteur" a été une déception. Le roman m'a seulement intéressé dans les cinquante dernières pages,  où l'action est un peu plus présente. Je n'ai pas adhéré à la plume trop lourde de l'auteur, ni à ses personnages.  C'est dommage,  le synopsis du livre m'avait vraiment intriguée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire