mardi 14 janvier 2014

Te succomber

Couverture Te succomber 
Te succomber
de Jasinda Wilder
Editeur : Michel Lafon
Broché : 339 pages
Prix : 15.95 €

« Je n’ai pas toujours été amoureuse de Colton Calloway ; j’ai d’abord été amoureuse de son petit frère, Kyle. Kyle fut mon premier amour… »
À 18 ans, Nell est inconsolable. Kyle, à la fois son meilleur ami et l’amour de sa vie, l’a quittée. Elle sombre dans un chagrin fou dont personne ne semble pouvoir la tirer.
Deux ans plus tard, la jeune femme croise le chemin de l’insaisissable Colton, le frère aîné de Kyle. La douleur est toujours vive, mais une irrésistible pulsion l’attire vers lui. Passion ? Fureur de vivre ? Un lien unique les unit et les consume au plus profond d’eux-mêmes.
Colton pourra-t-il redonner à Nell le goût d’aimer ?

  • Mon avis :
"Te succomber" fait partie de ce nouveau genre que l'on voit fleurir depuis la fin de l'année 2013 : les romans new adult. J'étais très impatiente de découvrir ce livre, dont le résumé promettait une romance vraiment particulière. Malheureusement, j'ai été un peu déçue.

La première moitié du roman est tendre, innocente, et vraiment poignante. L'histoire de Nell avec Kyle est vraiment parfaite. Tragique, mais parfaite. J'ai englouti cette première partie en une soirée, tournant les pages avec frénésie. L'auteur a réussi à me faire sourire et pleurer. C'est un vrai condensé d'émotions.

Toutefois, j'ai été beaucoup moins convaincue par la deuxième partie du livre, avec Colton. Par bien des aspects, leur relation est très touchante : leur rapprochement via la musique, leurs douleurs passées, leur lutte contre leur culpabilité... Je regrette que cette seconde partie soit entachée (ce n'est que mon avis) par des scènes de sexe bien trop vulgaires. Cela ne me dérange pas en bit-lit, romance paranormale, ou encore dans la collection passion intense. Toutefois, ici cela m'a gênée, car nous sommes dans le domaine de la romance. On peut tout à fait écrire des scènes hot explicites, sans pour autant être vulgaire !
Il en va de même pour le thème du deuil, qui n'est pas du tout assez exploité à mon sens. Il y a une assez grosse ellipse temporelle, et on se retrouve avec une héroïne dévastée, non pas par la mort, mais par sa culpabilité (sa petit personne quoi). Je l'ai trouvée égoïste, alors que je pense que ce n'était pas du tout le but de l'auteur.

Tout d'un coup, j'ai eu l'impression de lire un autre livre, voire même un autre auteur. De plus, certaines scènes sont vraiment exagérées (par exemple au lit, c'est limite si Nell n'a pas un orgasme rien qu'en le regardant, et que du coup, elle hurle à la lune) ou certains aspects du livre sont vraiment très clichés (le passé de Colton et sa relation avec sa famille en autres).

En somme, je n'ai aimé qu'à moitié "Te succomber" qui aurait pu être une bombe à mes yeux si l'auteur y avait mis un peu plus de profondeur dans la deuxième partie, et moins de vulgarité.

2 commentaires:

  1. J'ai vu des chroniques qui ont la même analyse que toi .

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai commandé, j'ai hâte de m'y plonger. Je sais à quoi m'attendre en ce qui concerne la deuxième partie :)

    RépondreSupprimer