lundi 29 juin 2015

Les Duchesses, tome 1 : La débutante

Couverture Les Duchesses, tome 1 : La débutante
Les Duchesses, tome 1 : La débutante
de Eloisa James
Editeur : J'ai lu
Collection : Aventures et passions
Poche : 405 pages
Prix : 7.40 €

Affligée d’un père farfelu qui s’est mis à dos tout le comté, lady Roberta se désole de rester vieille fille. Après un énième esclandre, elle décide que la coupe est pleine et débarque du jour au lendemain chez sa cousine, l’excentrique duchesse de Beaumont. Entre deux scènes de ménage, celle-ci l’accueille à bras ouverts et promet de lui trouver un beau parti en quelques semaines. Or Roberta a déjà fixé son choix sur l’arrogant duc de Villiers, qui l’a subjuguée d’un regard et qu’elle entend épouser coûte que coûte. N’en déplaise au comte de Gryffyn, le frère de la duchesse, qui voudrait lui faire croire que l’élu de son cœur est un rustre doublé d’un suborneur. Par dépit, sans doute…

  • Mon avis :
Après avoir vu pas mal d'avis négatifs ou mitigés à propos de cette saga, j'ai eu un peu peur de me plonger dans le premier tome. Toutefois, encouragée par le fait que j'aime beaucoup Eloisa James, j'ai décidé de me faire mon propre avis.

Angleterre, fin du XVIIIe siècle. Lady Roberta St Giles est la fille d'un homme fortuné. Malheureusement, son père, surnommé le Marquis Fou, est du genre farfelu et exubérant. Cela pénalise la jeune femme car le comportement du marquis a fait fuir tous les prétendants. Roberta décide de prendre les choses en main. Elle s'éloigne du domicile familial et se rend à Londres chez une parente éloignée, Jemma, duchesse de Beaumont. Cette dernière accepte de prendre Roberta sous son aile, et de l'aider à mettre le grappin sur le duc de Villiers, qu'elle a rencontré à un bal il y a peu.

L'intrigue mêle plusieurs histoires et plusieurs personnages. J'ai envie de dire "heureusement", car je n'ai pas du tout aimé Roberta. C'est une cruche obstinée qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez. La jeune femme gagne en maturité et devient intéressante au contact de Damon (le frère de la duchesse Jemma), mais globalement, je n'ai pas apprécié sa personnalité. Je n'ai pas compris son entêtement à l'égard de Villiers, qui est vraiment un homme détestable.
En revanche, j'ai adoré l'intrigue du côté de Jemma, son mari, Damon, Harriet, et même le Marquis Fou. Leurs histoires m'ont intéressée et leurs personnalités sont vraiment remarquables. Jemma est une femme qui n'a pas la langue dans sa poche. Elle manie le sarcasme presque à la perfection et a beaucoup d'esprit. Quant à Damon, son frère, il ne manque pas de ressources, il est drôle et vif d'esprit. Teddy, le fils de Damon, est un petit polisson mignon comme tout, et il apporte une touche de légèreté supplémentaire. Le père de Roberta est complètement loufoque et il se fiche des conventions sociales. On s'attache facilement à lui. 

Au final, j'ai beaucoup souris à la lecture de ce roman. La galerie de personnages drôles et hors du commun m'a vraiment ravie, tout comme leurs histoires. Malheureusement, l'entêtement de Roberta pour Villiers m'a un peu gâché ma lecture. Ses réactions à son égard ne sont pas compréhensibles. Villiers est un débauché notoire, imbu de lui même et il ne partage rien avec Roberta. "Scenaristiquement" ce n'est pas logique et aucun fait ou événement n'explique cette soudaine obsession.

Pour conclure, j'ai globalement passé un bon moment avec ce premier tome, même s'il m'a clairement manqué quelque chose pour me dire "chouette vivement la suite". Toutefois je suis assez curieuse et j'ai envie de retrouver certains personnages. Je pense donc me laisser séduire par le prochain tome.
Livre lu pour :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire