mardi 30 juin 2015

Les héritiers de Sorcha, tome 1 : à l'aube du grand amour

Couverture Les héritiers de Sorcha, tome 1 : A l'aube du grand amour 
Les héritiers de Sorcha, tome 1 : à l'aube du grand amour
de Nora Roberts
Editeur : J'ai lu
Poche : 442 pages
Prix : 14.90 €

Iona Sheehan ne s'est jamais vraiment sentie à sa place en Amérique, aussi a-t-elle tout quitté pour rejoindre ses cousins Branna et Connor O'Dwyer, qui, comme elle, sont les descendants de Sorcha la Ténébreuse, une sorcière du Moyen Age dotée d'une immence pouvoir. Sur cette terre ancestrale, Iona trouve non seulement la famille dont elle a toujours rêvé, mais aussi l'amour, au côté de Boyle McGrath, propriétaire d'un centre équestre. Un amour pourtant soumis à rude épreuve, car l'ombre du maléfique Cabhan plane fatalement sur les O'Dwyer. Aujourd'hui plus que jamais, pourtant, Iona s'apprête à affronter sa destinée...

  • Mon avis :
Après être tombée sous le charme de la plume de Nora Roberts avec "L'emprise du vice", je voulais découvrir l'auteur dans un registre différent du thriller/policier. J'ai choisi la saga "Les héritiers de Sorcha", très attirée par le résumé et l'esprit qui s'en dégage (magie, amour, Irlande...). Je ne suis pas déçue du voyage car j'ai beaucoup aimé ma lecture !

Iona Sheehan plaque tout (métier, amis, famille) pour se rendre en Irlande, dans le comté de Mayo. Elle ne s'est jamais sentie à l'aise aux États Unis, et elle décide de se rendre sur la terre de ses ancêtres. Immédiatement, Iona se sent chez elle dans ce pays magnifique que lui a décrit sa grand mère Nan. De plus, Iona est accueillie chaleureusement par ses cousins, Connor et Branna. Les trois cousins forment les descendants directs de la magie de Sorcha, la Ténébreuse. Cabhan, un sorcier affaibli par Sorcha il y a plusieurs centaines d'années, refait surface à l'arrivée de Iona, et il est bien décidé à s'emparer des pouvoirs des trois cousins.

L'intrigue de ce premier tome est vraiment très prenante. L'auteur prend le temps de nous poser les bases de son univers, tout en nous offrant une histoire captivante. Nora Roberts mêle habilement la réalité avec le côté fantastique et folklorique de l'Irlande, si bien que l'on a envie d'y croire.
Les descriptions du pays sont superbes et nous font rêver. On se croirait vraiment en Irlande, dans une ambiance à la fois magique et sombre.

Les six personnages principaux du roman forment une famille forte et soudée. Connor, Branna, Iona, Boyle, Fin et Meara passent de bons moments tous ensemble (excepté la menace qui pèse sur eux) et j'ai trouvé que l'auteur mettait beaucoup d'émotions dans ses relations. Celles-ci sont bien dépeintes et rendent les protagonistes très attachants. Qu'il s'agisse d'amitié, de relation fraternelle ou d'amour, Nora Roberts trouve les mots justes pour nous faire ressentir les émotions de ses personnages.

Iona est une jeune femme attachante. C'est un vrai moulin à paroles (surtout quand elle est stressée) et elle aspire à une vie simple, riche d'amis et de sentiments sincères. C'est une femme qui se contente de l'essentiel pour être heureuse et cet aspect de sa personnalité m'a beaucoup plu.
Boyle, le directeur de centre équestre et amis des cousins de Iona, est un homme gentil, un peu tête de mule. Il a tendance à être grincheux et aime ses habitudes et son petit confort. Mais l'arrivée de Iona va bousculer sa vie.
J'ai également beaucoup aimé les cousins de Iona (Branna et Connor) ainsi que leurs amis proches (Meara et Fin). Ils ont des caractères agréables et bien travaillés, et j'ai très envie de les retrouver et d'en savoir plus sur eux dans la suite de la saga.

En conclusion, j'ai eu un petit coup de coeur pour le premier tome de cette saga. Nora Roberts a un don pour faire voyager son lecteur et lui faire vivre des émotions. Le second tome de la trilogie, intitulé "A l'heure où les coeurs s'éveillent", est déjà dans ma bibliothèque et j'ai hâte de le lire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire