jeudi 18 février 2016

Ticket pour l'enfer

Couverture Ticket pour l'enfer 
Ticket pour l'enfer
de Jean Vigne
Editeur : Rebelle
Broché : 466 pages
Prix : 21.90 €

« Le secret est notre religion, la vérité, notre loi, l’unité, notre force. »
Laura, jeune femme atteinte d’une maladie incurable, espérait finir ses jours paisiblement. Mais voilà, un certain Tom et son organisation mystérieuse semble en avoir décidé autrement. C’est ainsi qu’une série de meurtres va parsemer le parcours fou de Laura. Elle devra alors compter sur l’aide de personnages aussi mystérieux qu’inquiétants pour espérer s’en sortir.  Mais l’espoir n’est-il pas en soi une chimère ? De Grenoble à l’Italie, en passant par les États-Unis, rien ne pourra arrêter cette macabre machination.
  • Mon avis :
C'est toujours avec plaisir que je découvre les romans de Jean Vigne, et « Ticket pour l'enfer » ne fait pas exception. En effet, j'ai passé un super moment avec ce roman !

Plusieurs meurtres sont perpétrés en France. Les lieux sont différents, les façons de procéder également, mais le capitaine Alonzo flaire que quelque chose cloche. Nous sommes rapidement embarqués dans une chasse mouvementée. L'auteur nous balade tout au long de son roman, nous offrant une piste pour mieux la piétiner ensuite. Ce roman est une véritable course. Une fois que les choses sérieuses commencent on n'a pas le temps de reprendre son souffle.

Au départ, j'ai été déstabilisée par la profusion de personnages, mais j'ai fini par m'y habituer, et par m'attacher à certains d'entre eux (et pas forcément les gentils).
Alonzo est fidèle à lui même (je l'ai déjà rencontré dans le roman « L'appel de Satan » et dans la saga « Néachronical »). Il fait parfois "vieux con", mais c'est un homme qui a le coeur sur la main, et on s'attache à lui. Alonzo est un flic de l'ancienne école, du genre qui n'aime pas se faire emmerder. Il a son petit côté vieil ours que j'aime bien !
Au départ, j'ai détesté Nathalie et Jack (qui font partie du mauvais côté). Toutefois, au fur et à mesure des évènements, on fini par mieux les comprendre, et même si on n'a pas envie de les excuser (Jack est assez barbare) j'ai été touchée par un certain côté de leurs personnalités.
Quant à Laura, elle est attachante bien qu'un peu trop "effacée" à mon goût. Elle a tendance à ne pas vivre les évènements mais plutôt à les subir. Cependant, je pense que c'est l'effet recherché.

La plume de l'auteur est addictive, et le récit est bien rythmé grâce aux flashbacks, au nombre de personnages et la course effrénée qui se déroule sous nos yeux.

Pour conclure, j'ai beaucoup aimé « Ticket pour l'enfer » et je vous le recommande. Pourtant pas fan du genre policier et thriller, Jean Vigne réussi toujours à me captiver.

1 commentaire:

  1. Je n'ai pas encore terminé la saga Néachronical mais celui-ci me tente beaucoup aussi

    RépondreSupprimer