vendredi 4 mars 2016

Le Dôme, tome 1 : La loi du dôme

Couverture Le Dôme, tome 1 : La loi du dôme
Le Dôme, tome 1 : La loi du dôme
de Sarah Crossan
Editeur : Bayard
Broché : 437 pages
Prix : 16.90 €

Les arbres ont été éliminés de la terre et l'oxygène s'est raréfié, provoquant des millions de morts...
Les survivants ont été rassemblés sous le Dôme, sorte de bulle protectrice où un nouvel ordre s'est constitué autour d'un Etat totalitaire et d'une société, Respirer Inc. qui contrôle l'air que les habitants respirent.
Tout en haut de l'échelle sociale, se trouvent les Premiums. Riches et en bonne santé, ils méprisent les Auxiliaires, trop pauvres pour payer un impôt sur l'oxygène et donc contraints de survivre avec le peu d'air qu'ils respirent...
Alina, 16 ans, qui a rejoint la Résistance, a échoué dans sa mission à l'intérieur du Dôme.
Elle est en danger et doit fuir, à l'extérieur. Elle rencontre alors Quinn, un jeune Premium et sa meilleure amie Bea, une Auxiliaire, partis camper hors du Dôme et leur demande de l'aide...

  • Mon avis :
Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de dystopie, et je suis ravie d'avoir retrouvé le genre littéraire en compagnie de Sarah Crossan et son roman « La loi du dôme ».

A cause de la déforestation massive et de l'agriculture à outrance, l'Homme a provoqué sa propre perte. L'oxygène s'est raréfié et a provoqué des milliards de morts en seulement quelques années. Aux Etats-unis (et dans différents pays), les survivants ont été rasemblés sous un Dôme. Ce dernier est divisé en plusieurs zones. Plus on est pauvres, moins on a d'oxygène à disposition et on paie même des taxes dessus en cas de consommation excessive.
Nos trois héros vont se croiser alors qu'une prend la fuite, tandis que les autres sont en route pour un week-end camping en dehors du Dôme. Leur vie sera à jamais transformée suite à cette rencontre et à tous les évènements qu'elle provoque.

L'auteur nous offre un roman à l'univers plutôt sombre où il faut avoir un instinct de survie développé pour s'en sortir. Malgré le côté catastrophique de la chose (si on n'a pas d'oxygène, on ne risque pas de vivre!), on ressent quand même une note d'espoir pour le futur de nos personnages et j'ai hâte de voir ce qui va leur arriver dans le deuxième tome.

En matière de dystopie, je pense que l'on peut dire que l'on a eu à peu près tous les cas de figure. J'en ai lu énormément (certainement pas toutes lol) mais assez pour savoir ce que j'aime ou pas, ce qui est novateur ou pas.
Pour moi, l'histoire présentée dans « La loi du dôme » est crédible, c'est une dystopie intelligente, et j'ai adoré cet aspect du roman ! A mon sens, c'est ce qui fait, entre autres, la force du roman. De plus, l'auteur nous pousse à nous poser des questions. Et si l'air venait réellement à manquer ? Comment on s'en sortirait ?

L'histoire nous est racontée de trois points de vue différents : Béa, Quinn et Alina.
Béa est une jeune femme pauvre qui veut s'en sortir en excellant dans ses études, afin d'atteindre le statut de Premium. Son ami, Quinn, est un de ces privilégiés. Quant à Alina, elle fait partie de la classe sociale inférieure est fait partie de la Résistance.
Malgré la jeunesse des personnages (adolescents), je ne leur ai pas trouvé un côté puéril ou agaçant. En revanche, je ne les ai pas vraiment trouvés charismatiques. Quinn est assez effacé, même si j'ai aimé sa réaction face aux évènements et aux révélations au fil du roman. Il en va de même pour Béa, qui est une jeune femme courageuse et réfléchie. Par contre, j'ai adoré Alina et son côté Résistante. C'est elle qui va ouvrir les yeux de nos deux autres protagonistes.

La plume de l'auteur est plutôt addictive. La narration alternée est un vrai plus pour pousser le lecteur à tourner les pages, mais ici, l'écriture simple et percutante de Sarah Crossan m'a poussée à dévorer les chapitres à une allure folle.

En conclusion, « La loi du dôme » a été une excellente découverte et j'ai hâte de lire la suite !  L'intrigue m'a captivée du début à la fin, et j'ai appris à apprécier les différents personnages principaux  et secondaires au fil de leur périple.

2 commentaires:

  1. Ce livre me fait trop de l’œil! Dommage que je n'ai pas un budget sans fond pour les livres! =o

    RépondreSupprimer
  2. Rah il me le faut absolument celui-là !

    RépondreSupprimer