jeudi 14 juin 2018

Le jardin de l'oubli

Couverture Le jardin de l'oubli
Le jardin de l'oubli
de Clarisse Sabard
Editeur : Charleston
Broché : 427 pages

1910. La jeune Agathe, repasseuse, fait la connaissance de la Belle Otero, célèbre danseuse, dans la villa dans laquelle elle est employée. Une rencontre qui va bouleverser sa vie, deux destins liés à jamais par le poids d'un secret.

Un siècle plus tard, Faustine, journaliste qui se remet tout juste d'une dépression, se rend dans l'arrière-pays niçois afin d'écrire un article sur la Belle Époque. Sa grand-tante va lui révéler l'histoire d'Agathe, leur aïeule hors du commun. En plongeant dans les secrets de sa famille, la jeune femme va remettre en question son avenir.

  • Mon avis :
Le récit alterne entre le présent avec l'histoire de Faustine, et le passé avec Agathe, dont nous suivons le destin dès 1910. Le décor change également puisque nous évoluons entre deux époques vraiment très différentes. L'intrigue de ce roman est terriblement addictive. Chaque fin de chapitre m'a donné envie de découvrir le prochain.

Clarisse Sabard nous transporte aisément entre les deux époques, nous offrant une intrigue familiale passionnante. Je suis friande des histoires du genre et j'en ai lues plusieurs. Bien souvent, la partie dans le passé m'intéresse davantage, si bien que je ressens un certain "déséquilibre" concernant l'intrigue, quand bien même j'aime ma lecture. L'auteure a réussi à équilibrer son roman, nous livrant une intrigue aussi passionnante dans le passé que dans le présent. J'ai pris plaisir à suivre les aventures de Faustine &Co., tout comme j'ai adoré voyager dans le temps avec Agathe &Cie.
De plus, j'ai trouvé que Clarisse Sabard nous offrait une plume un peu plus poétique que ses précédents ouvrages, elle m'a totalement charmée. C'est un roman dans lequel j'ai trouvé des paroles pleines de sagesse.

Clarisse Sabard nous livre également une histoire d'amour peu commune, dans le sens où elle est différente des autres romans. Mais je la trouve plus vraie, plus authentique. A mon sens, c'est beaucoup plus crédible ainsi. L'auteure prend le temps de faire évoluer la relation de ses personnages, ils ne se jurent pas un amour éternel au premier regard, même si entre eux ça fait tilt ;)

Faustine et Agathe sont des héroïnes fortes et courageuses.
Faustine est une jeune femme maladroite et attachante. Elle manque de confiance en elle, mais elle va la trouver au fil des pages.
Je me suis également prise d'affection pour Agathe, et ce dès le départ. On découvre son histoire au fur et à mesure que Faustine la découvre, les indices se succèdent et chaque découverte nous pousse à enchaîner les pages, nous passionnant jusqu'à la toute dernière.
La galerie de personnages du récit (dans le passé ou le présent) est plutôt réussie. Ils m'ont émue, touchée, ou parfois même agacée. Le fait est que chaque protagoniste suscite des émotions différentes, et je trouve ça très intéressant.

C'est un roman très positif malgré quelques thèmes parfois pas très joyeux : la maltraitance conjuguale, les amours gâchés, la place inférieure de la femme dans la société... Il y a des personnages résolument positifs (comme Gaby, Caroline, Faustine) qui font du bien au roman. Il y a également pas mal de scènes cocasses, de remarques drôles, des mini intrigues pleines d'émotions (celle d'Hammad par exemple).

En conclusion, « Le jardin de l'oubli » a été une excellente lecture, un vrai petit coup de coeur. Clarisse Sabard signe un roman de fiction historique passionnant, renfermant son lot de drames mais aussi son lot de sagesse et d'humour. Après « La plage de la mariée » et « Les lettres de Rose », je dirais que l'auteure a le don de nous offrir de vraies pépites littéraires !

Afficher l'image d'origine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire